Année Trois Jour 105 Administration Obama 4 mai 2011 - Histoire

Année Trois Jour 105 Administration Obama 4 mai 2011 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

9h30 LE PRESIDENT et LE VICE-PRESIDENT reçoivent le Bureau ovale du briefing quotidien présidentiel

10 h 30 LE PRÉSIDENT rencontre les conseillers principaux Bureau ovale

15h15 LE PRÉSIDENT accueille le Soldier Ride South Lawn du Wounded Warrior Project

16h30 LE PRÉSIDENT rencontre le bureau ovale du prince de Galles


‘Ils essaient de comprendre pourquoi il agit contre les intérêts américains’

Publié : 02 février 2011
20h43, heure de l'Est

// <![CDATA[
// <![CDATA[
fonction legalChars(input,fieldName)<

var tfld = input.value.replace(/^s+|s+$/, ”) // valeur du champ avec les espaces coupés
var illégalChars= /[(),:”[]]/

if (tfld.match(illegalChars)) <
alert(‘Veuillez entrer des caractères valides dans votre ‘+fieldName+’.’)
input.focus()
retourner faux
>

function texteobligatoire(input,fieldName) <
if(input.value == ” || input == null) <
alert(‘Veuillez entrer votre ‘+nom de champ+’.’)
input.focus()
retourner faux
> autre <
retourner vrai
>
>

function validEmail(field,fieldName) <
avec (champ) <
apos=valeur.indexOf(&#[email protected]”)
dotpos=valeur.lastIndexOf(“.”)
si (apos<1||dotpos-apos<2) <
alert(‘Veuillez entrer un ‘+fieldName+’.’ valide)
retourner faux
>
>

var entrées = document.emvForm.getElementsByTagName(‘input’)
pour (var i=0 i

Les principaux membres du gouvernement égyptien disent qu'ils se sentent trahis par le président Obama, l'accusant d'agir contre les intérêts américains. "Le régime de Moubarak a le sentiment qu'Obama pousse l'avancement des Frères musulmans contre les intérêts américains", a déclaré le chef du bureau de WND à Jérusalem et journaliste principal Aaron Klein. "Ils essaient vraiment de comprendre pourquoi Obama est apparemment le champion des manifestations anti-régime." Klein a déclaré qu'un haut diplomate égyptien avec qui il a développé des relations au cours des dernières années lui a demandé plus tôt cette semaine d'expliquer Obama. 8217s motivation pour soutenir l'opposition à Moubarak. "Je lui ai dit que rien de tout cela ne devrait être une surprise", a déclaré Klein, "que l'administration Obama a développé une relation approfondie au cours des dernières années avec des alliés des Frères musulmans. Obtenez l'enquête complète qui expose le passé marxiste et anti-américain d'Obama - et le présent, dans le "président mandchou". « Que mon enquête a prouvé qu'Obama a été étroitement associé tout au long de sa carrière politique à des éléments de la gauche radicale qui ont longtemps demandé des politiques dont beaucoup pensent qu'elles visent à affaiblir l'entreprise américaine à la fois au niveau national et international. » Le diplomate égyptien semblait surpris, a déclaré Klein. “Je lui ai dit que ce matériel était entièrement documenté dans mon dernier livre.”Le diplomate a demandé 20 exemplaires du best-seller du New York Times de Klein sur l'enquête sur Obama, “Le président mandchou : les liens de Barack Obama avec les communistes, les socialistes , et d'autres extrémistes anti-américains. Le diplomate a déclaré qu'il remettrait le livre, co-écrit par Brenda J. Elliott, aux hauts responsables du gouvernement en difficulté de Moubarak. Obama a exhorté ces derniers jours Moubarak à renoncer au pouvoir en Égypte, où les Frères musulmans forment la principale opposition. Moubarak a été un fidèle allié des États-Unis et a reçu des milliards de dollars d'aide militaire. Son régime a longtemps été considéré comme une force stabilisatrice dans le monde arabe. Le soutien de l'administration Obama aux troubles rappelle de manière frappante le soutien de Jimmy Carter à la révolution islamique en Iran en 1979, qui a marqué la naissance de l'expansion islamiste moderne. (L'histoire continue ci-dessous)

Certains religieux musulmans qualifient déjà les émeutes en Égypte de simple extension des conquêtes islamistes des années 1979.

« Trente et un ans après la victoire de la République islamique, nous sommes confrontés au fait évident que ces mouvements sont les répliques de la révolution islamique », a déclaré le religieux iranien l'ayatollah Ahmad Khatami, comme le rapporte la radio iranienne Zamaneh. . “Le sort de ceux qui défient [notre] religion est la destruction.”

Parlant des médias et des chefs de gouvernement, Khatami a ajouté : « Ils veulent mettre en évidence les problèmes ouvriers, libéraux et démocratiques, mais le problème le plus important, qui est la tendance religieuse de ces manifestations, [est] nié. »

Le chef des Frères musulmans jordaniens, Hammam Saeed, a averti que les troubles en Égypte se propageraient à travers le Moyen-Orient jusqu'à ce que les Arabes réussissent à renverser les dirigeants alliés aux États-Unis.

« Les Américains et Obama doivent perdre le sommeil à cause de la révolte populaire en Égypte », a déclaré Saeed lors d'une manifestation de solidarité qui s'est tenue devant l'ambassade d'Égypte à Amman. « Maintenant, Obama doit comprendre que le peuple s'est réveillé et est prêt à renverser les dirigeants tyranniques qui sont restés au pouvoir grâce au soutien des États-Unis.

Et sur Internet, rapporte le Middle East Media Research Institute, l'éminent religieux salafiste Abu Mundhir Al-Shinqiti a publié une fatwa sur le site Minbar Al-Tawhid Wal Jihad encourageant les manifestations en Egypte, affirmant que les djihadistes islamistes sont maintenant au bord d'un moment, un « tremblement de terre » qu'il a comparé aux attentats du 11 septembre à New York.

Obama pousse la réforme égyptienne

Selon un haut diplomate égyptien s'adressant à WND, un ancien ambassadeur des États-Unis en Égypte, Frank Wisner, a spécifiquement déclaré mardi à Moubarak que les États-Unis ne continueraient pas à soutenir son régime et qu'il devait démissionner.

Quelques heures plus tard, Moubarak a annoncé qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat.

L'administration Obama a dépêché Wisner en Egypte le week-end dernier pour rendre compte au Département d'Etat et à la Maison Blanche d'un aperçu général de la situation dans le pays.

WND a révélé hier que le gouvernement égyptien a des informations que Wisner a rencontrées secrètement plus tôt cette semaine avec un haut dirigeant des Frères musulmans, Issam El-Erian.

Les Frères musulmans cherchent à répandre l'islam dans le monde, en grande partie par des moyens non violents. Le Hamas et al-Qaida sont des ramifications violentes de la Confrérie.

Les Frères musulmans déclarent la guerre aux États-Unis

D'éminents commentateurs américains ont également affirmé que les Frères musulmans sont une organisation modérée et nient qu'il existe un complot islamiste pour s'emparer du pouvoir.

Vendredi dernier, l'ancienne porte-parole du président George W. Bush, Dana Perino, a déclaré à Fox News : « N'ayez pas peur des Frères musulmans en Égypte. Cela n'a rien à voir avec la religion.”

Bruce Reidel, ancien analyste de la CIA et conseiller du président Obama, a écrit un article du Daily Beast dans lequel il affirmait : « La confrérie égyptienne a renoncé à la violence il y a des années. … Sa relative modération en a fait la cible d'une diffamation extrême par des islamistes plus radicaux.”

L'affirmation de Reidel selon laquelle les Frères musulmans ont renoncé à la violence, cependant, est contredite par ses propres déclarations ces derniers mois, y compris un appel aux armes contre l'Occident.

En novembre, le nouveau guide suprême des Frères musulmans, Muhammad Badi, a prononcé un sermon intitulé « Comment l'Islam affronte l'oppression et la tyrannie ».

« La résistance est la seule solution », a déclaré Badi. « Les États-Unis ne peuvent pas imposer un accord aux Palestiniens, malgré tout le pouvoir dont ils disposent. [Aujourd'hui] il se retire d'Irak, vaincu et blessé, et est également sur le point de se retirer d'Afghanistan parce qu'il a été vaincu par les guerriers islamistes.”

Badi a poursuivi en déclarant que les États-Unis sont faciles à vaincre par la violence, car ils « vivent le début de leur fin et se dirigent vers leur disparition ».

Barry Rubin, directeur du Global Research in International Affairs Center, a noté que le discours de Badi montrait « la probabilité que davantage de partisans des Frères musulmans en Occident se tournent vers la violence et la collecte de fonds pour le terrorisme ».

Frank Gaffney, président de l'American Center for Security Policy, va encore plus loin.

« En bref, les Frères musulmans – qu'ils opèrent en Égypte, ailleurs dans le monde ou ici – sont notre ennemi », a-t-il écrit.

Obama noue discrètement des liens avec les Frères musulmans

Klein a rapporté hier pour WND qu'Obama et les hauts responsables de l'administration ont des relations troublantes avec les Frères musulmans et leurs alliés dans le monde.

Les membres des Frères musulmans auraient été invités à assister au discours d'Obama en 2009 au monde musulman depuis le Caire. Khaled Hamza, rédacteur en chef du site des Frères musulmans, a confirmé à l'époque que 10 membres du bloc parlementaire des Frères musulmans avaient reçu des invitations officielles pour assister au discours historique d'Obama.

Toujours en 2009, le quotidien égyptien Almasry Alyoum a publié un article affirmant qu'Obama avait rencontré cette année-là des représentants américains et européens des Frères musulmans égyptiens.

Selon le rapport, les membres de la Confrérie ont demandé que les nouvelles de la réunion ne soient pas rendues publiques. Ils ont exprimé à Obama leur soutien à la démocratie et à la guerre contre le terrorisme.

Le journal a également rapporté que les membres des Frères musulmans avaient communiqué à Obama leur position selon laquelle ils respecteraient tous les accords que l'Égypte a signés avec des pays étrangers, ce qui implique que s'ils prenaient le pouvoir en Égypte, ils poursuivraient le traité de paix de ce pays avec Israël.

Outre les contacts avec les Frères musulmans eux-mêmes, il y a eu des rapports au cours des deux dernières années de contacts en coulisses avec le Hamas, qui a été fondé comme une émanation des Frères musulmans. Le Hamas maintient une alliance étroite avec la Fraternité, le nouveau chef de la Fraternité, Muhammad Badi, sert de facto de guide spirituel principal au Hamas.

Les principaux dirigeants du Hamas à Gaza ont affirmé à WND à plusieurs reprises avoir transmis des messages à Obama par l'intermédiaire de dignitaires qui se sont rendus dans la bande de Gaza, dont Jimmy Carter et le sénateur John Kerry, D-Mass., - qui ont tous deux des relations étroites avec la Maison Blanche. .

Kerry, par exemple, aurait accepté une lettre pour Obama des dirigeants du Hamas à Gaza lors d'une visite en février 2009 dans les installations de l'ONU dans le territoire côtier.

La chef de l'agence de secours des Nations Unies à Gaza, Karen Abu Zayd, a déclaré à la BBC que la lettre du Hamas avait été reçue par son agence et transmise à un responsable américain anonyme.

Immédiatement après les élections de ce mois-ci, Ahmed Yousef, conseiller politique en chef du Hamas à Gaza, a appelé Obama à remporter une "victoire historique" pour le monde et a déclaré à WND que le Hamas envoyait une lettre de félicitations au président. élire.

Obama se lie aux alliés américains de la Fraternité

Ce ne sont pas seulement les contacts signalés par Obama avec les Frères musulmans et les alliés du groupe au Moyen-Orient qui sont préoccupants.

L'administration Obama a également établi une relation de travail avec plusieurs organisations islamistes basées aux États-Unis qui sont répertoriées par les Frères musulmans comme des organisations " aux vues similaires ".

L'un de ces groupes est la Société islamique d'Amérique du Nord, ou ISNA, un groupe musulman radical qui était un co-conspirateur non inculpé dans un stratagème visant à collecter des fonds pour le Hamas.

ISNA a été nommé dans un document des Frères Musulmans de mai 1991 - « Un mémorandum explicatif sur l'objectif stratégique général du Groupe en Amérique du Nord » - comme l'une des « organisations de la Fraternité » partageant les mêmes idées objectif de transformer les pays en nations musulmanes.

La relation de la Maison Blanche avec l'ISNA a commencé avant même qu'Obama n'entre en fonction. Une semaine avant l'investiture présidentielle, Sayyid Syeed, directeur national du Bureau de l'ISNA pour les alliances interconfessionnelles et communautaires, faisait partie d'une délégation qui a rencontré les directeurs de l'équipe de transition d'Obama. La délégation a discuté d'une demande de décret mettant fin à la torture.

La présidente de l'ISNA, Ingrid Mattson, a représenté les musulmans américains lors de l'inauguration d'Obama, où elle a offert une prière lors de l'événement télévisé.

Mattson a également représenté l'ISNA lors des dîners annuels du Ramadan d'Obama, y ​​compris le dernier événement de ce type au cours duquel Obama a annoncé son soutien aux droits des musulmans de construire un centre culturel islamique et une mosquée à deux pâtés de maisons du site des attentats du 11 septembre.

En juin 2009, la principale assistante d'Obama, Valerie Jarrett, a invité Mattson à travailler au Conseil de la Maison Blanche sur les femmes et les filles, que Jarrett dirige.

En juillet, le ministère de la Justice a parrainé un stand d'information dans un bazar de l'ISNA à Washington, D.C.

Ce mois-là également, Jarrett s'est adressé à la 46e convention annuelle de l'ISNA. Selon la Maison Blanche, Jarrett y a participé dans le cadre de la sensibilisation d'Obama aux musulmans.

L'ISNA a parrainé une session de questions-réponses en février 2010 au cours de laquelle le principal conseiller d'Obama sur la lutte contre le terrorisme, John Brennan, a été critiqué pour des remarques controversées adressées à des étudiants en droit musulmans.


Bluebeerriver

Pendant le mandat de Barack Obama en tant que président de la Harvard Law Review à la fin des années 1980, au moins deux étudiants rédacteurs en chef se sont plaints à des collègues et à des hauts responsables de l'université du comportement inapproprié d'Obama, quittant finalement leur poste au journal, confirment plusieurs sources. LE CITIEN DU KANSAS. Les hommes se sont plaints du comportement sexuellement suggestif d'Obama qui les a mis en colère et mal à l'aise, ont déclaré les sources, et ils ont signé des accords avec l'université qui leur ont accordé des paiements financiers pour quitter le journal. Les accords comprenaient également un langage interdisant aux hommes de parler de leur départ.

Dans une série de commentaires au cours des 10 derniers jours, Obama et son administration ont refusé à plusieurs reprises de répondre directement pour savoir s'il avait déjà été confronté à des allégations de harcèlement sexuel dans le journal. Ils ont également refusé de répondre aux questions sur les rapports spécifiques confirmant qu'il y avait eu des règlements financiers dans deux cas dans lesquels des hommes avaient déposé des plaintes.

THE KANSAS CITIAN a confirmé l'identité des deux rédacteurs de revues masculins qui se sont plaints d'Obama mais, pour des raisons de confidentialité, ne publie pas leurs noms.
Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a déclaré à THE KANSAS CITIAN que le président avait indiqué au personnel de la Maison Blanche qu'il était " vaguement familier " avec les accusations et que l'avocat général de l'université avait résolu l'affaire.

Obama a été président de la Harvard Law Review de la fin de 1988 à la mi-1989. THE KANSAS CITIAN a appris les allégations portées contre lui et, au cours de plusieurs semaines, a rassemblé des récits de ce qui s'est passé en discutant avec une longue liste d'anciens responsables de l'université, d'étudiants actuels et passés et d'autres personnes familiarisées avec le fonctionnement du journal à le temps qu'Obama était là.
Dans un cas, THE KANSAS CITIAN a vu des documents décrivant les allégations et montrant que l'université a formellement résolu le problème. Les deux hommes ont reçu des colis de séparation à cinq chiffres.

Sur les détails du comportement prétendument inapproprié d'Obama avec les deux hommes, THE KANSAS CITIAN dispose d'une demi-douzaine de sources faisant la lumière sur différents aspects des plaintes.
Les sources, y compris les souvenirs d'associés proches et d'autres documents, décrivent des épisodes qui ont bouleversé et offensé les hommes. Ces incidents incluent des conversations prétendument remplies d'insinuations ou de questions personnelles de nature sexuellement suggestive, se déroulant dans des hôtels lors de conférences, lors d'autres événements de revues officiellement sanctionnés et dans les bureaux de la revue. Il y avait aussi des descriptions de gestes physiques qui n'étaient pas ouvertement sexuels mais qui mettaient mal à l'aise les hommes qui en faisaient l'expérience ou en avaient été témoins et qu'ils considéraient comme inappropriés dans une relation professionnelle.

Des sources de la communauté gay de Chicago rapportent qu'Obama a été attiré par la clientèle blanche plus âgée de Man's Country parce qu'il aime généralement se faire baiser par des hommes blancs plus âgés. Obama serait régulièrement vu à Man's Country le mercredi. . Obama ne se serait jamais engagé dans une activité réciproque. Les sources confirment également les allégations faites au cours de la campagne de 2008 par Larry Sinclair, une escorte masculine qui a révélé qu'en 1999 il s'était livré à de telles activités sexuelles orales et à la consommation de crack avec le sénateur de l'époque Obama à deux reprises, une fois à l'arrière d'un Limousine de Chicago exploitée par Five Star Limousine Service, et l'autre dans un motel de la région de Chicago, le Comfort Suites à Gurnee, Illinois. . Après avoir révélé les détails de la rencontre lors d'une conférence de presse au National Press Club à Washington, Sinclair a été arrêté par la police métropolitaine de Washington sur un mandat de fugitif délivré par le procureur général du Delaware, Beau Biden, le fils du colistier vice-présidentiel d'Obama, le sénateur Joe Biden. Sinclair a été accusé d'un délit de vol de mandats-poste, cependant, l'État du Delaware a refusé les poursuites. Beau Biden a ensuite refusé de briguer l'ancien siège de son père au Sénat en raison de ses fonctions de poursuivre une affaire de pédophilie majeure impliquant Lewes, le pédiatre du Delaware, le Dr Earl Bradley. Il existe des rapports selon lesquels le bureau de Biden a aidé à dissimuler les activités de Bradley, notamment en n'ayant pas autorisé les mandats de perquisition pour le bureau et l'ordinateur de Bradley. .


Le résumé des objectifs des différentes factions dans leur complot contre l'Amérique

Une image claire des co-conspirateurs a émergé lors du démantèlement de l'Amérique et ils se composent des objectifs suivants, répertoriés par affiliation de groupe.

Le Parti Démocrate

Leur objectif est de remplacer la Constitution par l'agenda marxiste-communiste. La direction du parti espère sortir des décombres qui s'ensuivent avec des positions de pouvoir et de grandes quantités de richesses. Ce que les démocrates ne prennent pas en compte, c'est qu'ils jouent le rôle des "chemises brunes" et que cela ne se termine jamais bien. Ces démocrates font paraître Benedict Arnold honnête en comparaison car il n'y a pas moyen de cacher leur trahison. Pour utiliser une analogie avec les entreprises, les démocrates sont les superviseurs de terrain avec une implication sur le terrain. Clinton, Pelosi, Newsom, Ducey, Whitmore, Lighfoots, Cuomo, Bowsert, Schumer, Nadler. Feinstein, Harris, Biden et al., constituent la direction de cette révolution bolchevique.

Antifa et Black Lives Matter sont des extensions du Parti démocrate et servent également de mécanisme de collecte de fonds.Ces organisations sont marxistes avec de fortes connotations fascistes. Ce sont aussi des hypocrites. Ils crient "privilige blanc" en ce qui concerne tout succès financier personnel, alors qu'ils exigent des réparations, pourtant, ils prennent de l'argent aux oligarques d'entreprise qu'ils prétendent détester. Oui, au cas où vous tomberiez dans un profond sommeil, ces organisations marxistes ont pris plus d'un milliard de dollars de financement d'entreprise de leurs ennemis «privilèges blancs». Confus? Vous ne serez pas beaucoup plus longtemps. Nous reviendrons sur ce point lorsque nous discuterons des dirigeants émergents après l'exécution du carnage pour faire tomber la République. Ces entreprises, les bénéficiaires du "privilige blanc", seront votre future classe dirigeante

Une histoire émergente est en train de sortir selon laquelle les CHICOMS, du Canada, sont occupés à infiltrer et à fournir une formation paramilitaire pour Antifa et Black Lives Matter. A Portland, dans un avenir très proche, nous allons voir les fruits de ces travaux. J'ai mis en garde contre le fait de vivre en Bosnie, en 1992. Cette prédiction se dessine sous nos yeux car il finira par y avoir des tireurs d'élite sur le toit.

L'état profond

C'est le bras de gestion intermédiaire du mouvement pour détruire l'Amérique et aider à inaugurer le NWO. En général, leurs noms ne sont pas familiers, cependant, il y en a qui s'ingèrent publiquement pour le mouvement et certains d'entre eux incluent Kissenger, Rockefellers’, Bloomberg, etc. Ils gardent les démocrates concentrés et correctement alignés sur leurs objectifs mondialistes. Beaucoup de ces cadres intermédiaires constituent un public captif en servitude envers leurs superviseurs en raison de leur implication bancaire. Leur survie financière, due à une dette massive, est liée au renversement des États-Unis, à l'installation d'une monnaie numérique et à l'obtention d'un jubilé de la dette qui sera offert lorsque l'ordre mondial prendra le relais. Les dirigeants de cette partie du mouvement ont été mis sur le proverbial Sun-Tzu’s “death’s sol” où l'échec n'est pas une option. Leur désespoir ouvre la porte au génocide en tant qu'outil légitime pour obtenir un contrôle total. Ce jour sera probablement réalisé si nous permettons que cela se produise

Les CHICOM

Si le Parti communiste chinois (PCC) faisait partie d'une équipe de baseball, nous les appellerions un joueur utilitaire car ils jouent de nombreux rôles. Ils contrôlent les cartels et maintenant ils forment Antifa et BLM ainsi qu'un soutien matériel. À la fin de la nuit dernière, les CHICOMS ont obtenu un tronçon de 50 milles dans l'Idaho et seraient en train de construire une base aérienne pour de futures opérations (c'est-à-dire Red Dawn). Les détails sont encore en train d'émerger et il y a de fortes chances que j'interviewe une source dans les prochaines 24 heures.

S'il s'agissait d'une structure d'entreprise, le CHICOMS serait en charge à la fois des opérations militaires (c'est-à-dire de l'Aube rouge) et des opérations paramilitaires (par exemple, les cartels, MS-13, Antifa et BLM).

Les CHICOM ont soudoyé des membres du Parti démocrate afin d'obtenir un certain poids politique dans leurs stratégies de prise de contrôle qui, espèrent-ils, déstabiliseront l'Amérique en prélude à la destruction. Par exemple, j'ai largement couvert le fait que les CHICOMS ont fait des Feinstein des milliardaires. Depuis l'administration Clinton, les CHICOMS ont été les bénéficiaires de la trahison du Parti démocrate (par exemple, le DNC et le transfert d'Al Gore de la technologie des missiles Silk Worm, dans les années 1990, aux CHICOMS jusqu'aux années Joe et Hunter Biden). Transfert de technologie F-35 facilité par Burisma et ses filiales.

L'incitation CHICOM découle de la promesse qu'on leur a offert le rôle du policier mondial du 21e siècle. Rencontrez le nouveau patron. Rappelez-vous, les CHICOMS exécutent des personnes pour avoir distribué la Bible, effectuent des extractions d'organes en direct sur les indésirables des résistants du mois, et ils étaient prêts à infecter leur propre peuple avec le virus chinois afin de faire avancer leur position. L'application de la loi chinoise convient bien mieux aux mondialistes que l'Amérique ne l'était et ne le sera jamais.

Les Nations Unies

Encore une fois, s'il s'agissait d'une prise de contrôle d'entreprise hostile, l'ONU serait un chef de plusieurs départements. Ils coordonnent, l'éducation (UNESCO), la santé (OMS) et le contrôle de la population (Agenda 21, Agenda 2030). Ils saisiront vos armes, contrôleront votre nourriture et enverront les indésirables politiques aux camps médicaux de la loi martiale pour distribution finale. Pour les survivants de cette prise de contrôle hostile, chaque aspect de la vie de chacun sera totalement sous surveillance, contrôle et correction constants en cas de besoin. A travers les Kigali Principals, ils coordonneront la force multinationale qui imposera leur volonté à l'Amérique

La classe des managers de niveau supérieur - Les sociétés secrètes

Il s'agit d'un commandement et d'un contrôle très complexes. C'est satanique, cela favorise l'abus sexuel des enfants et le trafic comme passe-temps. Ils ancrent leur satanisme dans leurs organisations allant de la Commission trilatérale, le CFR, le Comité des 300, le Conseil des 9, les Bilderberg. Leur structure organisationnelle est élaborée et presque englobante. Ils choisissent les présidents alors que nous pensons que nous les élisons. Et quand ce n'est pas vrai, nous voyons des comportements comme nous le voyons actuellement avec la direction du Parti démocrate où ils disent à Biden de ne pas accepter une défaite lors des élections de cette année. Ils veulent une guerre civile qui détruira l'Amérique et ils savourent l'idée de persécuter les chrétiens.

Une grande partie des sociétés Fortune 500 seront vos suzerains. Si ces entités obtiennent ce qu'elles veulent, l'élite poursuivra le transhumanisme comme moyen de coexister avec l'IA alors qu'elles tentent de réduire la population de 90% annoncé. Si l'on veut une liste de ces sociétés, il suffit de voir qui a fait un don à Antifa et BLM.

Satan

C'est sa planète et les groupes susmentionnés sont son peuple. Ne me croyez pas ? Ensuite, demandez-vous pourquoi les démocrates ont retiré Dieu à la fois de l'engagement et de la plate-forme de leur parti.

Satan placera le contrôle de la Terre sous un petit groupe de serviteurs qui répondront à l'Antéchrist qui fera bientôt irruption sur la scène.

Ces personnes sont les maîtres des prochaines vaccinations obligatoires et la redoutable Marque de la Bête. Maintenant que vous avez le tableau de bord des participants, nous pouvons commencer à déballer leurs stratégies pour détruire, non seulement l'Amérique, mais toute l'humanité. Ne vous y trompez pas, c'est la voie vers l'émergence de l'Antéchrist. Ne sois pas déçu!

1 Jean 4:1-3

Bien-aimés, ne croyez pas à tout esprit, mais testez les esprits pour voir s'ils viennent de Dieu, car de nombreux faux prophètes sont sortis dans le monde. Par ceci vous connaissez l'Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse que Jésus-Christ est venu dans la chair est de Dieu, et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu. C'est l'esprit de l'antéchrist, dont vous avez entendu dire qu'il venait et qu'il est déjà dans le monde.

5 septembre 2020 à 10h50


Plus de 100 révélations dégoûtantes

Il y a eu tellement de fois que nous, Américains traditionnels, avons été repoussés par ce que nous avons vu de ce président, nous en avons oublié une grande partie. J'ai donc dressé une liste comme un rappel à tous les Américains. Cette liste fait un bon post sur votre page Facebook :

1. Obama veut « transformer fondamentalement » l'Amérique: http://www.youtube.com/watch?v=xvJJP9AYgqU

2. Obama veut que les tarifs de l'électricité « montent en flèche »: http://www.youtube.com/watch?v=HlTxGHn4sH4

3. Obama dit que savoir quand commence la vie humaine est « au-dessus de mon niveau de rémunération »: http://www.youtube.com/watch?v=cOTfnz11kBk

4. Obama a soutenu l'infanticide, votant contre le Born Alive Infants Protection Act (et a tenté de dissimuler ses votes): http://www.nrlc.org/ObamaBAIPA/WhitePaperAugust282008.html,

5. Obama pense qu'avoir un bébé est une punition: http://www.youtube.com/watch?v=nNbaig-D5pk

6. Afin de se venger du colonialisme en Afrique, Obama veut diminuer l'Amérique. (c'est dans son livre Rêves de mon Père.)

7. Obama a un numéro de sécurité sociale du Connecticut, mais il n'a jamais vécu dans le Connecticut: http://www.wnd.com/2010/05/152773/

8. Obama publie un acte de naissance qui est probablement un faux: http://www.youtube.com/watch?v=7s9StxsFllY&feature=youtu.be

9. Le greffier des élections à Hawaï a déclaré qu'il n'y avait pas de certificat de naissance d'Obama en provenance d'Hawaï : http://bungalowbillscw.blogspot.com/2012/03/hawaii-elections-clerk-tim-adams-says.html

10. La carte de service sélectif d'Obama est peut-être un faux : http://www.youtube.com/watch?v=CHAM3hRI8_Y

11. Obama s'incline et s'excuse auprès des dirigeants étrangers, même de nos ennemis mortels: http://www.capveterans.com/america_s_freedom_tea_parties_are_growing/id33.html,

12. Obama met des sympathisants marxistes autoproclamés dans son administration (y compris Van Jones, Anita Dunn et d'autres) : http://www.youtube.com/watch?v=X2FVEe7wCzs,

14. Obama s'attribue le mérite d'avoir tué Oussama ben Laden (comparer aux commentaires de George W. Bush après la capture de Saddam Hussein): http://savingcommonsense.blogspot.com/2011/05/contrasting-speeches-of-bush-on-saddam.html

15. Obama soutient le mariage homosexuel (mais a déjà menti à ce sujet), l'abrogation de Don't Ask Don't Tell et est contre la Defense of Marriage Act: http://www.libertynews.com/2012/05/14/69-obama-lies-47-the-i-support-marriage-lie/

16. Obama ne parle au commandant de guerre qu'une fois toutes les 10 semaines. (À quel point est-il bizarre pour le commandant en chef de ne pas communiquer avec son général en temps de guerre ?): http://blogs.abcnews.com/physicalpunch/2009/09/gibbs-explains-why-the-president-has-only-talked-to-general-mcchrystal-once-in-10-weeks.html

18. Obama veut contourner le Congrès sur le plafond de la dette. (Pense-t-il qu'il est roi ?): http://www.cbsnews.com/8601-18563_162-20076575-6.html?assetTypeId=30&blogId=

19. Obama veut que les États-Unis soumettent nos lois à la cour mondiale: http://www.wnd.com/?pageId=116552

20. Obama arrête le pipeline Keystone et nos forages offshore, mais est partie à autoriser (par l'intermédiaire de l'Ex-Im Bank) des subventions à la compagnie pétrolière brésilienne et à ses forages offshore, peut-être parce que son ami libéral et partisan George Soros détient des actions.

21. Obama est un menteur en série:

22. Obama a perdu plus de six milliards de dollars de notre argent sur diverses escroqueries solaires, qui, selon sa propre administration, ont été attribuées sans diligence raisonnable et qui étaient probablement le résultat d'un copinage :

23. Le plan de relance d'Obama a coûté 278 000 $ par emploi. (Arrêtez-vous simplement et réfléchissez à celui-ci pendant une minute.): http://www.weeklystandard.com/blogs/obama-s-economists-stimulus-has-cost-278000-job_576014.html

24. Obama a ouvertement ignoré la Constitution dans au moins 7 cas, prouvant que les libéraux ne sont pas intéressés à préserver la Constitution mais à la détruire : http://www.onenewsnow.com/Perspectives/Default.aspx?id=1437376

25. Obama était absent des délibérations du Super comité du déficit. Cette absence semble incroyable. C'était l'occasion de faire quelque chose sur le déficit, et Obama faisait le tour du monde en condamnant l'Amérique. Imaginez comment un leader fort à la Maison Blanche serait engagé dans ce processus. http://www.northstarwriters.com/2011/11/13/lack-of-obama-leadership-leads-to-supercommittee-failure/

26. Obama dit qu'il est le quatrième meilleur président de l'histoire (meilleur que Washington, meilleur que Jefferson, etc.). http://www.youtube.com/watch?v=TxvSjDkF7HE

27. Obama avait des liens étroits avec le haineux déclaré de l'Amérique Jeremiah Wright et un terroriste impénitent Bill Ayers. (Aucun candidat républicain blanc ne s'en serait tiré avec ça !) http://www.americanthinker.com/2011/08/obama_the_affirmative_action_president.html

28. Obama pense que les Américains sont amers en s'accrochant aux armes et à la religion: http://www.youtube.com/watch?v=o2h13OZHdmc

31. Lors de la faillite de Chrysler, Obama a violé le cinquième amendement et plus de 150 ans de loi sur les faillites en traitant illégalement les créanciers garantis pire que les créanciers chirographaires. http://www.humanevents.com/article.php?id=32074

32. Lors de sa candidature à la présidence, Obama avait promis qu'il n'y aurait aucun lobbyiste au sein de son administration. Cependant, en février 2010, il comptait plus de 40 lobbyistes travaillant dans son administration. http://washingtonexaminer.com/politics/obama-makes-mockery-his-own-lobbyist-ban

33. En 2011, après que Boeing ait embauché 1 000 nouveaux employés pour travailler dans sa nouvelle usine en Caroline du Sud, l'administration Obama a ordonné à Boeing de fermer l'usine, car l'usine n'était pas syndiquée. (Un président peut-il vraiment dire à une entreprise où installer une usine ! ?) http://www.nytimes.com/2011/04/21/business/21boeing.html?_r=3

34. L'administration Obama a fait pression sur Ford pour qu'il retire des annonces qui disaient la vérité sur l'argent du renflouement de General Motors et de Chrysler. http://nation.foxnews.com/obama-administration/2011/09/27/wh-pressures-ford-pull-bailout-ad

35. L'administration Obama a utilisé des actions à caractère raciste pour retirer l'affaire contre les Black Panthers qui intimidaient les électeurs. http://www.nytimes.com/2010/07/07/us/07rights.html

36. Obama a outrageusement intensifié la bureaucratie en nommant de nombreux tsars, probablement en opposition à la Constitution qui donne au Sénat le droit d'approuver de tels postes. http://thehill.com/blogs/blog-briefing-room/news/59071-feingold-questions-obama-czars

39. Obama dit qu'Israël devrait retourner à sa frontière de 1967. (Pense-t-il que nous devrions aussi rendre le Texas au Mexique ?): http://matzav.com/obama-calls-for-israel-palestine-talks-on-1967-borders

41. Obama défend les écoles publiques et les syndicats d'enseignants, mais envoie ses propres enfants dans des écoles privées tout en éliminant les bons pour les enfants qui ne peuvent pas se permettre des écoles privées. http://theweek.com/article/index/207598/should-obama-send-his-kids-to-public-school,

42. Obama promet de réduire le déficit mais est sur la bonne voie pour s'endetter autant que tous les présidents réunis, de Washington à Clinton. http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=xWmsoAP-HoE

44. Obama réprimande les juges de la Cour suprême lors d'un discours sur l'état de l'Union en mentant: http://www.politico.com/blogs/politicolive/0110/Justice_Alitos_You_lie_moment.html

45. Le ministère de la Justice d'Obama vend des armes du crime à des cartels de la drogue mexicains qui, à leur tour, aident les terroristes du Hezbollah. http://capolitiquenews.com/2011/12/14/obama-fast-and-furious-helps-mexican-drug-cartel-give-to-hezbollah-terrorists/

46. ​​Obama fait encore une autre prise de pouvoir illégale en publiant des « nominations de vacances » alors que le Sénat est encore en session (c'était contre l'avis de son propre ministère de la Justice et était probablement une infraction passible de destitution). http://www.washingtonpost.com/blogs/ezra-klein/post/with-cordray-appointment-obama-to-set-precedent/2012/01/04/gIQAJvMYaP_blog.html

49. L'administration Obama étend illégalement l'amnistie de facto aux immigrants illégaux (DREAM Act) par décret de l'exécutif. http://sayanythingblog.com/entry/obama-administration-implements-dream-act-through-executive-fiat/

50. Obama refuse d'honorer l'assignation du sous-comité de surveillance du Congrès. http://energycommerce.house.gov/News/PRArticle.aspx?NewsID=8814

51. L'administration Obama poursuit les États (AZ, AL) pour leur tentative d'appliquer les lois sur l'immigration que le gouvernement fédéral est censé appliquer mais refuse de le faire. http://www.washingtonpost.com/politics/obama-administration-widens-challenges-to-state-immigration-laws/2011/09/28/gIQA8HgR7K_story.html

53. Obama est le premier président à avoir joué au golf 100 fois au cours des trois premières années et demie de son mandat (alors que l'Amérique lutte au niveau national et international). http://www.washingtonpost.com/politics/obama-administration-widens-challenges-to-state-immigration-laws/2011/09/28/gIQA8HgR7K_story.html

55. Obama menace les compagnies d'assurance car son mépris pour les marchés libres n'a d'égal que son mépris pour le premier amendement. http://www.fitsnews.com/2010/09/10/obama-threatens-providers/

56. Sous la direction d'Obama, l'Amérique a atteint le jalon impensable de notre dette supérieure à notre PIB. http://www.foxnews.com/politics/2011/08/04/us-debt-reaches-100-percent-countrys-gdp/

58. Obama est incroyablement hypocrite. Juste un exemple : il a qualifié une augmentation de la dette de Bush beaucoup plus faible de « antipatriotique ». http://www.whitehousedossier.com/2012/01/13/obama-call-smaller-bush-debt-rise-unpatriotic/

59. Obama veut un identifiant Internet pour tous les Américains. (Où cet homme trace-t-il la limite avec sa soif de pouvoir et son intrusion dans nos vies ?) http://www.foxnews.com/politics/2011/01/08/report-obama-administration-plans-create-internet-id-americans/

60. Obama pense que la Cour suprême n'a pas réussi à apporter un « changement redistributif » (comme si c'était leur travail): http://www.youtube.com/watch?v=UNJsTjblC-Y

61. Obama annule la Journée nationale de prière mais prie Allah à la Maison Blanche: http://www.youtube.com/watch?v=errwiYlXw-g&feature=related

62. Obama récite l'appel islamique à la prière en parfait arabe: http://www.youtube.com/watch?v=iuXxtg4M_z8&feature=related

64. Obama dit que les gens qui réussissent ne l'ont pas fait par eux-mêmes (trouver un autre moyen de réussir): http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2838801/posts

65. Une entreprise de batteries de voitures électriques soutenue par Obama dépose le bilan (ce qui prouve que Solyndra n'était pas un coup de chance): http://thehill.com/blogs/e2-wire/e2-wire/206777-doe-backed-battery-company-files-for-bankruptcy

67. Obama considère la Constitution comme un obstacle à surmonter. (Je pensais qu'il avait juré de RESPECTER la Constitution.):

68. Obama a dit que Jésus augmenterait les impôts des riches. (Oh, c'est vrai ! Jésus a enseigné que le gouvernement doit violer les 8e et 10e commandements.) http://www.freerepublic.com/focus/f-bloggers/2841489/posts

69. Obama bafoue notre droit le plus fondamental à la liberté de religion et déclare la guerre à catholiques:

70. Obama signe la National Defense Authorization Act qui comprend un nouveau système juridique dans lequel les citoyens suspects pourraient être emprisonnés sans jugement indéfiniment:

71. Trois ans plus tard, nous ne pouvons toujours pas découvrir son passé: http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2841710/posts

73. Sous Obamacare, les ambulanciers pourraient ne pas vous réanimer: http://www.freerepublic.com/focus/f-chat/2844066/posts

74. L'hypocrite Obama ne donne que 1% de ses revenus à des œuvres caritatives de 2000 à 2004: http://www.whitehousedossier.com/2012/02/03/obama-loved-neighbor/

75. Obama promet de simplifier le code des impôts mais ses propositions ajouteraient des milliers de pages au code des impôts: http://www.msnbc.msn.com/id/30228444/

76.Les gens d'Obama tiennent des réunions dans des cafés afin d'éviter l'obligation de divulgation: http://www.nytimes.com/2010/06/25/us/politics/25caribou.html

77. Obama veut une force de sécurité nationale civile. (Que veut-il, un état policier ?) http://www.wnd.com/2008/07/69601/

79. Obama nous a dit qu'Obamacare permettrait d'économiser de l'argent, maintenant le designer nous dit que les primes vont monter en flèche: http://frontpagemag.com/2012/02/13/obamacare-architect-premiums-to-dramatically-rise/

80. La politique étrangère d'Obama nuit au prestige de l'Amérique en étant laxiste envers les ennemis de la démocratie: http://frontpagemag.com/2012/02/13/obama%e2%80%99s-assault-on-america%e2%80%99s-prestige/

82. Obama a la croix couverte lors de ses discours dans les églises: http://latimesblogs.latimes.com/washington/2009/04/obama-notre-dame-georgetown.html

85. Obama veut punir le succès et répartir la richesse, même si les 10 % des salariés les plus riches paient déjà 71 % des impôts et que 49 % des Américains ne paient pas d'impôt fédéral sur le revenu. (Ce dont nous avons vraiment besoin, c'est de PLUS de millionnaires, pas moins.): http://www.youtube.com/watch?v=OoqI5PSRcXM

86. Obama a déclaré son soutien à Luo Raila Odinga au Kenya. (Odinga a signé un « pacte de la charia » avec les musulmans et a nommé son fils aîné Fidel en l'honneur de Fidel Castro.) http://atlasshrugs2000.typepad.com/atlas_shrugs/2008/01/obama-islam-and.html

87. L'administration Obama soutient Abound Solar dans le scandale du pay-for-play. (L'affaire tourne mal en seulement 15 mois.) http://michellemalkin.com/2012/03/06/ripping-the-lid-off-of-colorados-solyndra/

88. Obamacare prélève une prime sur tout le monde pour payer les avortements malgré sa promesse claire que les avortements ne seraient pas couverts. (Rappelez-vous comment les démocrates pro-vie ont cédé parce qu'Obama leur a promis de ne pas avorter dans le projet de loi ?) http://www.whitehouse.gov/the_press_office/Remarks-by-the-President-to-a-Joint-Session-of-Congress-on-Health-Care

89. Obama snobe Netanyahu, Premier ministre d'Israël, notre plus grand allié au Moyen-Orient: http://www.foxnews.com/politics/2010/03/25/president-allegedly-dumps-israeli-prime-minister-dinner/

90. Le pote d'Obama, Jon Corzine, s'en sort sans Ecosse après avoir détruit MF Global et des déposants innocents, dont des agriculteurs. http://www.nytimes.com/2012/03/13/opinion/nocera-is-mf-global-getting-a-free-pass.html?_r=2

91. Obama a promis que sa loi sur la santé ne coûterait que 940 milliards de dollars sur 10 ans, mais maintenant nous apprenons qu'elle va vraiment coûter 2 600 milliards de dollars et chaque mise à jour d'estimation empire ! http://www.theblaze.com/stories/estimated-cost-of-obamacare-is-now-2-6-trillion-nearly-1-7-trillion-more-than-obama-promised/

95. Obama était un disciple de Derrick Bell, qui était un admirateur de la Nation of Islam (« tuez les crackers »). http://www.powerlineblog.com/archives/2012/03/barack-obama-to-khalid-muhammad-two-degrees-of-separation.php

97. Obama a fait une blague à la télévision nationale sur les Jeux olympiques spéciaux. http://www.youtube.com/watch?v=2HOBTUCv4o0

98. Plus de la moitié des collecteurs de fonds d'Obama en 2008 ont obtenu des postes administratifs. (L'espoir et le changement ne signifient que plus de copinage.) http://www.americanthinker.com/blog/2012/03/more_than_half_of_obamas_2008_big_fundraisers_have_been_given_administration_jobs.html

99. Le plan énergétique d'Obama gonfle nos pneus et utilise des algues, tandis que les prix de l'essence ont atteint de nouveaux sommets. http://www.wnd.com/2008/07/71044/

100. Obama exploite racialement la mort tragique de Trayvon Martin. http://www.onenewsnow.com/Culture/Default.aspx?id=1565788

101. Obama émet un décret pour autoriser la saisie de biens privés dans une « matrice de loi martiale ». http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2865884/posts

102. Obama sonne comme un marxiste et fait de l'industrie pétrolière, qui emploie des centaines de milliers de personnes, un homme de paille à des fins purement politiques. (Un par un, il choisit les compagnies d'assurance, WalMart, les compagnies pharmaceutiques – toute cible qui, selon lui, le fait paraître dur avec sa base.) http://www.realclearpolitics.com/video/2012/03/29/obama_calls_for_end_of_tax_breaks_for_oil_to_double_down_on_wind_and_solar.html

105. La subvention d'un million de dollars d'Obama à l'exploitation des éoliennes du Nevada permet d'économiser 2 785 $. (Quand ce non-sens se termine-t-il un jour ?) http://www.freerepublic.com/focus/f-bloggers/2861022/posts

107. Obama aide à évincer le président égyptien pro-américain puis donne de l'argent aux Frères musulmans. http://www.kuna.net.kw/ArticleDetails.aspx?id=2232075&language=en

108. Obama a laissé tomber « ma foi musulmane ». Voir la vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=XKGdkqfBICw

113. Le ministère de la Justice d'Obama remporte le prix du pire gouvernement ouvert : http://www.gwu.edu/

116. Obama n'est pas chrétien mais narcissique : http://patriotpost.us/alexander/11985/

119. Obama promet en cours d'écriture le gouvernement à vie prend soin de lui-même pour chaque personne. (Si ce n'est pas du socialisme, qu'est-ce que c'est ?) : http://www.barackobama.com/life-of-julia

120. La politique d'Obama a laissé 88 millions d'Américains NON SUR LE MARCHE (RECORD TOUS LES TEMPS) : http://www.qando.net/?p=12967

121. Sans les abandons du marché du travail, le taux de chômage serait de 11%: http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2880173/posts

123. Obama libère secrètement des combattants talibans (afin qu'ils puissent retourner sur le champ de bataille et tuer des Américains): http://www.foxnews.com/world/2012/05/07/us-secretly-releasing-taliban-fighters-report-says/

124. Obama est le premier président à avoir pris 17 vacances au cours de ses quatre premières années: http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2879876/posts

125. Obama est le premier président à avoir 22 assistants personnels/serviteurs pour la première dame: http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2879876/posts

126. L'un des tsars d'Obama est l'affiche de la NAMBLA: http://www.freerepublic.com/focus/f-bloggers/2885095/posts

127. L'équipe Obama a essayé de pot-de-vin Jeremiah Wright de se taire (de telles choses ne sont-elles pas illégales ?): http://www.nypost.com/p/news/national/the_bribe_to_silence_wright_io9jneobl3fUF0cb7LpcNM

128. Obama veut incroyablement transformer notre programme spatial en une sensibilisation aux musulmans: http://www.youtube.com/watch?v=zin9RkGsXrY

129. Obama a une liste d'ennemis nixoniens, se moquant de l'idée de rassembler les Américains: http://townhall.com/columnists/johnhawkins/2012/05/23/barack_obamas_7_nastiest_nixonian_moments/page/2

134. Obama donne un demi-milliard de dollars de notre argent au copain ACORN: http://moonbattery.com/?p=12705

141. Obama a promis de ne pas imposer de nouveaux impôts aux personnes gagnant moins de 250 000 $, mais ObamaCare prélève SEPT nouvelles taxes sur ce groupe, et 75 % du fardeau fiscal incombe à ceux qui gagnent moins de 120 000 $ par an.:

142. Obama modifie la déclaration d'indépendance: http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2902912/posts

144. Obama a déclaré : « Je ne pense pas que les gens devraient pouvoir posséder des armes à feu. http://www.freerepublic.com/focus/f-news/2116714/posts

147. Obama est le président le plus bibliquement hostile de tous les temps: http://www.wallbuilders.com/LIBissuesArticles.asp?id=106938

148. Son deuxième prénom est HUSSEIN.

Pouvez-vous penser à plus à ajouter à la liste?

Partagez ceci :

Comme ça:

En rapport

22 réponses à & ldquo révélations d'Obama & rdquo

C'est excellent. Bravo au compilateur ! C'est beaucoup de travail et un bon souvenir.

« En octobre dernier, à l'Université George Washington, il y a eu une réunion entre des responsables du ministère de la Justice, dont Perez, et des militants islamistes contre la liberté d'expression. Parmi les représentants du côté islamiste figurait Mohamed Magid, président de la Société islamique d'Amérique du Nord (ISNA). L'ISNA était un co-conspirateur non inculpé dans un procès de financement du terrorisme du Hamas en 2008, ainsi qu'en tant que Front des Frères Musulmans. Le chef de l'attaque islamiste était Sahar Aziz, une avocate américaine d'origine égyptienne et membre de l'Institute for Social Policy and Understanding, un groupe de défense des musulmans basé dans le Michigan. Lors de la réunion, les islamistes ont fait pression pour :

1.Réductions dans la formation antiterroriste aux États-Unis
2. Limites du pouvoir des enquêteurs sur le terrorisme
3. Modifications des manuels de formation des agents
4.Une déclaration légale selon laquelle la critique de l'islam aux États-Unis doit être considérée comme une discrimination raciale
Aziz a déclaré que le mot « musulman » est devenu « racialisé » et, une fois que la critique américaine de l'islam aurait été réduite au silence, l'effet serait de retirer l'argent [fédéral] des services de police locaux et des centres de fusion qui nous espionnent tous. . "

Et quelle a été la réponse de Perez et des responsables du DOJ ?

C'est une bonne liste. J'aime particulièrement celui-ci:

Tout le monde doit se rendre à cet endroit, puis télécharger le PDF de 95 pages intitulé "The Born Gay Hoax". Cela vous ouvrira les yeux si vous pensez que naître de cette façon est vrai, et vous verrez comment cela 8217s sont en cours pour désensibiliser les Américains à ce mode de vie.

Voici le lien pour le PDF sur leur site Web :

C'est beaucoup à absorber en même temps. Pendant que je le lisais, je pensais à un, et il serait répertorié plus bas.

Le mystère de la belle-soeur de Barack, Holiyah Soetoro Sobah, alias Lia Soetoro, la demi-soeur assassinée est relativement encore inconnue.

Combien de fois peuvent-ils mal parler des années ? Devinez-vous qu'ils ont été fusionnés ?

Merci Dr. P pour une autre bonne vidéo.

Obama camarade de classe Obama inscrit en tant que citoyen indonésien à l'Université de Columbia

Rush a donné de l'emphase et du sens aux affirmations de Root. Cela m'a fait sourire en écoutant l'interprétation de Rush des mots de Root. Au cours de cette même émission, il a parlé de Trump en disant que Romney devrait faire savoir qu'il abandonnera ses déclarations de revenus lorsque Obama descellera tous ses dossiers.

Enfin, des informations circulent via les MSM et d'autres tenues qui ne donneraient pas l'information à la lumière du jour. Ce sera le jour où l'enquête d'Arpaio sera bientôt évoquée, espérons-le. Je m'attends à ce que les bots soient en mode défense complète et profèrent des mensonges sur ces conspirations. J'espère que ces robots du sous-sol ont finalement obtenu une augmentation parce que le ver se retourne contre eux. L'exposition au soleil ne sera pas contenue cette fois-ci.

J'adorerais voir Obama desceller ses dossiers, en particulier ses dossiers d'admission à l'université et ses relevés de notes. Mais étant donné que l'acte de naissance s'est avéré être un faux, il est fort probable que tous les documents qu'il publierait soient également des faux. Romney serait peut-être sage de garder un peu de distance avec ce problème particulier pour le moment, au moins "officiellement".

C'est là que la blogosphère pourrait être TRÈS utile. Marteau Obama jour après jour. Matraquer sa campagne de manière figurative avec le problème du certificat de naissance, le problème des relevés de notes des collèges et tous les autres problèmes qu'il essaie désespérément de garder sous le tapis. Conduisez-le le reste du chemin hors de son tout petit esprit. Faites-lui sauter, lui et ses sbires, sur leurs propres ombres. Faites de leur vie un enfer vivant comme ils l'ont fait à des millions d'Américains.

Eh bien, avec 4 millions de dollars et plus, je doute que ses disques soient publiés. Mais pousser fort les porte-parole et les médias à faire des reportages, cela va certainement éveiller les soupçons, en particulier chez les supporters qui ne seront pas en mesure de comprendre pourquoi il ne le fait tout simplement pas. Je n'ai lu aucun blog sur la gauche pour voir comment ils contrent l'information. Nous pouvons supposer qu'ils réfléchissent à d'autres allégations ridicules pour attaquer Mitt.

Nos voix doivent être lues et entendues au-dessus des braiments des ânes et des ânes !

Je ne suis pas d'accord. Romney le joue trop bien, tout comme McCain l'a fait. S'il veut vraiment gagner cela, il n'a qu'à retirer ses gants & maintenant !

Se mettre d'accord. Mitt pourrait également s'en prendre à la DNC et montrer, s'évanouir dans ses mairies et à chaque campagne arrêter les différentes lettres aux États pour vérifier Obama signées par Pelosi, y compris les deux de HI. Il pourrait dire : "Vous n'arrêtez pas de dire, même vous les républicains, Obama doit être éligible parce que s'il ne l'avait pas été, il n'aurait jamais été sur le ticket". Il ne pouvait pas obtenir le billet sans être contrôlé. Oh oui il peut et il l'a fait. Regardez!”

Mitt devrait également dire : “M. Président, quand avez-vous changé votre nom en Barry Soetoro ? Quand avez-vous légalement changé votre nom en Obama.”

Mitt devrait également dire : “M. Président, les numéros de sécurité sociale ne sont JAMAIS censés être réutilisés, réémis lorsqu'une personne décède. Pourquoi UN des numéros que vous utilisez a-t-il également été attribué à quelqu'un qui est maintenant décédé ??”

Mitt peut dire : « Riez de moi, moquez-vous de moi, traitez-moi de menteur, mais je n'ai pas peur d'en parler parce que ce sont des faits documentés, contrairement au discours de Mitt-pas-payer-impôts de Harry Reid. Le Régime (et il doit dire Régime) disant que je mens n'efface pas cette documentation (même si le Régime dit que la preuve est fausse, elle est toujours là. Juste ici.)”

Mais Mitt ne le fait pas parce qu'il pense qu'il s'agit d'abord de l'emploi. Il s'agit d'abord de l'usurpation et du renversement de l'Amérique. F#%* Emplois ! Sauve mon pays, Mitt !

Dans les débats, Romney devrait appeler son adversaire SOEBARKAH. ??

Exactement. Il y a un gars à MO qui vient d'être choisi (par les DemoncRATS, dans leur stratagème habituel de vote à la primaire républicaine) pour s'opposer à la Claire Witch (McCaskill). Elle l'appelle déjà titulaire lui-même l'outsider. Ils voulaient ce gars, Todd Akin, parce qu'il est un chrétien évangélique et les sondages ont montré qu'il battrait Claire par un margi inférieurn que ne le feraient les adversaires. (Tous les républicains devaient la battre.)

Claire a donc diffusé des publicités prétendument "contre" Akin, même si les publicités contenaient de la musique joyeuse et patriotique, de belles photos de l'homme et ont parlé de ses stands "pro-famille" et "anti-grand-gouvernement" . Cela ressemblait donc à une publicité POUR le gars, mais elle a été payée par la campagne de McCaskill. C'était comme si elle faisait campagne POUR lui. Seulement à la fin, il a dit, "trop ​​conservateur pour MO".

Cette annonce, avec le cross-over DemoncRATS, lui a valu la victoire « surprise » dans la primaire. Mais maintenant, elle sort en se balançant et deviendra aussi sale que possible.

Même le journal local libéral a souligné qu'elle faisait campagne POUR un opposant et que maintenant elle allait lui lancer la boue.

La chose est–Akin EST un chrétien engagé et un gars très gentil. Il n'a JAMAIS et NE DEviendra probablement JAMAIS négatif. Alors il pourrait bien perdre. C'est sur cela qu'ils comptent, que les républicains sont trop éthiques, trop moraux pour être humains pour combattre comme le font les DemoncRATS.

Pour avoir des contrefaçons de ces dossiers, il aurait également besoin que toutes les écoles soient complices. Ce n'est pas aussi facile que de faire suivre Hawaï corrompu. Comme quelqu'un l'a dit hier, leur réputation est en jeu.

Romney devra se battre bec et ongles, selon les propres méthodes d'Obama, sinon il perdra. Ils ont réussi à endommager les chiffres du sondage de Romney avec ce MENSONGE sur la façon dont il n'a pas payé d'impôts. Une fois qu'ils voient ce qui fonctionne, ils le feront encore et encore.

Ces gens ne vont pas abandonner sans un combat acharné, comme nous n'en avons jamais vu. Ils attendent cela depuis 50 à 60 ans.

Nous martelons Obama depuis quatre ans maintenant, pour tout le bien qu'il a fait. La vérité, ou du moins la controverse, s'infiltre lentement, mais avons-nous assez de temps ? Ils jettent autant de bruit et de distraction que possible. Ils font ces allégations folles contre Romney parce qu'ils espèrent que cela diffusera les VÉRITÉS sur Obama, donc les gens qui n'y ont pas prêté attention jusqu'à présent rejetteront tout cela comme des mensonges, des théories du complot en papier d'aluminium ou de la politique sale par 8220evil” riches donateurs républicains.

De bons points, tous. Pour ce qui est d'avoir assez de temps, je pense que nous en avons JUSTE assez, mais aucune marge d'erreur.

C'est une question dans laquelle Dieu devra intervenir. Et d'après ce qui se passe partout, il semble qu'Il puisse faire exactement cela.

J'espère que tu as raison. Je fais vraiment. Quand j'ai vu les sondages hier, j'ai eu tellement peur. Je ne veux pas voir cela baisser comme la dernière fois, quand ils étaient si confiants depuis le début, comme si le correctif était en place (et il l'était). Nous devons également nous concentrer sur l'élection des républicains à la Chambre et au Sénat. C'est notre filet de sécurité, si quelque chose tourne mal avec la course présidentielle.

J'ai lu aujourd'hui que Barry, encouragé par Brennan, s'apprête à publier davantage de décrets pour contourner le Congrès. Cette fois, il s'agit de mettre en vigueur les règles de « cybersécurité » qu'ils n'ont pas pu faire passer par le Congrès. Règles pour les industries PRIVÉES, prétendument pour protéger les systèmes. Il pense qu'il est un DICTATEUR, pas un président. Il a déjà fait tellement de choses qui sont répréhensibles, mais sans le Sénat, il est impossible de le destituer. Peut-être même avec le Sénat, tant que nous avons ces RINO effrayants qui courent partout. Regardez comment ils ont sauté sur la fausse implication que Bachmann, en POSANT des questions sur l'infiltration musulmane de notre gouvernement, est islamophobe. Genou. Ce sont des crétins, d'accord. Ils n'ont aucun sens. Ils ne voient pas comment ils sont joués. Ils doivent faire preuve de sagesse ou notre pays est condamné.

Ce doit être la semaine des listes car voici une liste de 48 choses qui devraient déconcerter les partisans d'Obama : http://danfromsquirrelhill.wordpress.com/2012/06/16/here-are-48-things-that-barack-obama- certains d'entre eux sont sur la liste ci-dessus, mais d'autres sont spéciaux pour les obots, comme Barry a donné à Halliburton un contrat sans appel d'offres, qu'il a abusé des prisonniers de Guantanamo et qu'il est contre la marijuana médicale.

Un autre ajout à la liste.

'TRAHISON? Barack Hussein Obama envoie 192 millions de dollars à l'« Autorité nationale palestinienne » qui soutient le terrorisme islamiste
28 avril 2012

Le régime de Barack Hussein Obama a dépassé la tête du Congrès et a approuvé unilatéralement un don de 192 millions de dollars financé par les contribuables à l'"Autorité nationale palestinienne" soutenant les terroristes islamistes, qui est la coquille gouvernementale actuellement habitée par Mahmood Abbas et d'autres membres & partisans d'organisations terroristes islamistes anti-israéliennes, qui soutiennent les opérations terroristes anti-israéliennes.

En d'autres termes, Obama a contourné le Congrès pour s'en tirer en envoyant 192 millions de dollars de revenus des contribuables volés à des terroristes islamistes qui tuaient des Juifs en Judée et en Samarie (le Hamas dirige actuellement Gaza indépendamment de l'Autorité nationale palestinienne).

Ces personnes soutiennent les terroristes islamistes qui enseignent aux enfants à vouloir commettre des attentats terroristes, tuant autant de Juifs que possible. Les gens qui refusent de reconnaître Israël, encore moins leur droit à exister et à se défendre, qui croient que « tuer des Juifs est un devoir », qui tweetent sur le fait de tuer des Juifs. En fait, certaines de ces personnes qui disent et tweetent ce genre de propagande terroriste verront leur salaire payé par les contribuables américains.

Combien de temps encore les Américains resteront-ils endormis pendant que le communiste en chef s'engage dans la corruption pro-terroriste ? Combien de temps encore le peuple américain supportera-t-il un communiste menteur à la Maison Blanche, utilisant VOS DOLLARS D'IMPTS pour payer des organisations terroristes islamistes ?

La manie de Barack Obama de rendre tout le monde dépendant du gouvernement fédéral s'étend même aux étrangers en situation irrégulière. L'inspecteur général du Trésor pour l'administration fiscale a découvert le fait étonnant que l'administration Obama verse des milliards de dollars en crédits d'impôt pour enfants aux étrangers illégaux. être éligible à l'ACTC, conformément aux exigences du crédit d'impôt sur le revenu gagné… Dans l'état actuel des choses, le paiement de fonds fédéraux par le biais de cet avantage fiscal semble fournir une incitation supplémentaire pour les étrangers à entrer, résider et travailler aux États-Unis sans autorisation, ce qui contredit la loi et la politique fédérales visant à supprimer ces incitations.

Les sénateurs républicains ont proposé une telle législation, mais Harry Reid a refusé de lui permettre de venir au Sénat pour un vote. Ainsi, en même temps que les États-Unis font faillite, avec 16 000 milliards de dollars de dettes, nous soudoyons des gens du monde entier, illégalement et légalement, pour qu'ils profitent des avantages fédéraux aux frais des contribuables. Et Barack Obama et Harry Reid refusent de permettre que quoi que ce soit soit fait, même dans la mesure de limiter la fraude flagrante.”


Contenu

Obama est né le 4 août 1961 au Kapi'olani Maternity & Gynecological Hospital (maintenant Kapi'olani Medical Center for Women and Children) à Honolulu, Hawaï, [2] [4] [5] et est le premier président à être né à Hawaï. . [6] Sa mère, Stanley Ann Dunham, est née à Wichita, Kansas et était principalement d'ascendance anglaise [7] avec des écossais, des irlandais, des allemands et des suisses. [8] [9] [10] [11] [12] Son père, Barack Obama, Sr., était un Luo de Nyang'oma Kogelo, province de Nyanza, Kenya. Les parents d'Obama se sont rencontrés en 1960 dans une classe de russe à l'Université d'Hawaï à Mānoa, où son père était un étudiant étranger boursier. [13] [14] Le couple s'est marié le 2 février 1961, [15] s'est séparé lorsque Obama Sr. est allé à l'Université de Harvard avec une bourse et a divorcé en 1964. [13] Obama Sr. s'est remarié et est retourné au Kenya, visitant Barack à Hawaï une seule fois, en 1971. Il est mort dans un accident de voiture en 1982. [16]

Après son divorce, Dunham a épousé l'Indonésienne Lolo Soetoro, qui fréquentait l'université à Hawaï. Lorsque Suharto, un chef militaire du pays d'origine de Soetoro, est arrivé au pouvoir en 1967, tous les étudiants indonésiens qui étudiaient à l'étranger ont été rappelés et la famille a déménagé dans le quartier de Menteng à Jakarta. [4] [17] De six à dix ans, Obama a fréquenté des écoles locales à Jakarta, y compris l'école publique Besuki et l'école Saint-François d'Assise. [18]

En 1971, Obama est retourné à Honolulu pour vivre avec ses grands-parents maternels, Madelyn et Stanley Armor Dunham, et avec l'aide d'une bourse, il a fréquenté l'école Punahou, une école préparatoire privée, de la cinquième année jusqu'à l'obtention de son diplôme d'études secondaires en 1979. [ 19] La mère d'Obama est retournée à Hawaï en 1972 et y est restée jusqu'en 1977, date à laquelle elle est retournée en Indonésie pour travailler comme travailleuse anthropologique sur le terrain. Elle est finalement retournée à Hawaï en 1994 et y a vécu un an avant de mourir d'un cancer de l'ovaire. [15] [20]

Barack Obama et sa demi-soeur Maya Soetoro-Ng, avec leur mère Ann Dunham et leur grand-père Stanley Dunham, à Hawaï (début des années 1970)

De sa petite enfance, Obama s'est souvenu que mon père ne ressemblait en rien aux gens autour de moi - qu'il était noir comme du poix, ma mère blanche comme du lait - à peine enregistré dans mon esprit. [14] Il a décrit ses luttes. en tant que jeune adulte pour réconcilier les perceptions sociales de son héritage multiracial. [21] Réfléchissant plus tard à ses années à Honolulu, Obama a écrit : « L'opportunité offerte par Hawaï - de découvrir une variété de cultures dans un climat de respect mutuel - est devenue une partie intégrante de ma vision du monde et une base pour les valeurs. qui me tient le plus à cœur. » [22] Obama a également écrit et parlé de la consommation d'alcool, de marijuana et de cocaïne pendant son adolescence pour « repousser les questions de qui j'étais hors de mon esprit. » [23] À lors du Forum civil de 2008 sur la présidence, Obama a identifié sa consommation de drogue au lycée comme un grand échec moral. [24]

Après le lycée, Obama a déménagé à Los Angeles en 1979 pour fréquenter l'Occidental College. En février 1981, il prononce son premier discours public, appelant au désinvestissement occidental de l'Afrique du Sud en raison de sa politique d'apartheid. [25] À la mi-1981, Obama s'est rendu en Indonésie pour rendre visite à sa mère et à sa sœur Maya et a rendu visite aux familles d'amis universitaires au Pakistan et en Inde pendant trois semaines. [25] Plus tard en 1981, il a été transféré à l'Université Columbia à New York, où il s'est spécialisé en sciences politiques avec une spécialité en relations internationales [26] et a obtenu un baccalauréat ès arts en 1983. Il a travaillé pendant un an au Business International Corporation, [27] puis au New York Public Interest Research Group. [28] [29]

Organisateur communautaire de Chicago et Harvard Law School

Deux ans après avoir obtenu son diplôme, Obama a été embauché à Chicago en tant que directeur du Developing Communities Project (DCP), une organisation communautaire confessionnelle comprenant à l'origine huit paroisses catholiques de Roseland, West Pullman et Riverdale dans le quartier sud de Chicago. Il y a travaillé comme organisateur communautaire de juin 1985 à mai 1988. [29] [30] Il a aidé à mettre en place un programme de formation professionnelle, un programme de tutorat préparatoire au collège et une organisation de défense des droits des locataires à Altgeld Gardens. [31] Obama a également travaillé comme consultant et instructeur pour la Fondation Gamaliel, un institut d'organisation communautaire. [32] Au milieu de 1988, il a voyagé pour la première fois en Europe pendant trois semaines, puis pendant cinq semaines au Kenya, où il a rencontré pour la première fois plusieurs de ses parents paternels. [33] Il est revenu en août 2006 pour une visite au lieu de naissance de son père, un village près de Kisumu dans l'ouest rural du Kenya. [34]

À la fin de 1988, Obama est entré à la faculté de droit de Harvard. Il a été choisi comme rédacteur en chef du Revue de droit de Harvard à la fin de sa première année [35] et président de la revue en deuxième année. [31] [36] En tant que rédacteur en chef, Obama a livré un segment de Black History Minutes télévisé par TBS. [37] Au cours de ses étés, il est retourné à Chicago, où il a travaillé comme associé dans les cabinets d'avocats de Sidley Austin en 1989 et Hopkins & Sutter en 1990. [38] Après avoir obtenu un diplôme J.D. magna cum laude [39] de Harvard en 1991, il est revenu à Chicago. [35] L'élection d'Obama comme premier président noir du Revue de droit de Harvard a attiré l'attention des médias nationaux [31] [36] et a conduit à un contrat d'édition et à une avance pour un livre sur les relations raciales, [40] qui a évolué en un mémoire personnel. Le manuscrit a été publié à la mi-1995 sous le titre Rêves de mon père. [40]

Faculté de droit de l'Université de Chicago et avocat des droits civils

En 1991, Obama a accepté un poste de deux ans en tant que Visiting Law and Government Fellow à la faculté de droit de l'Université de Chicago pour travailler sur son premier livre. [40] [41] Il a enseigné alors à la faculté de droit de l'Université de Chicago pendant douze ans—en tant que Conférencier de 1992 à 1996 et en tant que Conférencier principal de 1996 à 2004—en enseignant le droit constitutionnel. [42]

D'avril à octobre 1992, Obama a dirigé le vote du projet de l'Illinois, une campagne d'inscription des électeurs avec dix membres du personnel et sept cents greffiers bénévoles. Crain’s Chicago Business nommant Obama sur sa liste de 1993 des « futurs pouvoirs sous quarante ». [43] En 1993, il s'est joint à Davis, Miner, Barnhill & Galland, un cabinet d'avocats de 13 avocats spécialisé dans le contentieux des droits civils et le développement économique des quartiers, où il a été associé pendant trois ans de 1993 à 1996, puis conseiller juridique de 1996 à 2004, avec sa licence de droit devenue inactive en 2002. [44]

De 1994 à 2002, Obama a siégé aux conseils d'administration du Woods Fund of Chicago, qui en 1985 avait été la première fondation à financer le Developing Communities Project et de la Joyce Foundation. [29] Il a siégé au conseil d'administration du Chicago Annenberg Challenge de 1995 à 2002, en tant que président fondateur et président du conseil d'administration de 1995 à 1999. [29]


La culture populaire

L'aile ouest L'écrivain et producteur Eli Attie a basé le personnage de Matt Santos (interprété par Jimmy Smits) sur Obama. À l'époque, l'homme politique n'était qu'un sénateur de l'État. Obama a rencontré plus tard Smits. [99] Will Smith a exprimé son intérêt à représenter Obama dans un film, citant sa ressemblance physique - en particulier leurs oreilles - avec le président, [100] quelque chose avec lequel Obama a souscrit en discutant de la possibilité avec Smith. [101] Une comédie musicale sur la campagne présidentielle d'Obama, Obama on My Mind, a débuté à Londres en 2009. [102] L'acteur Christopher B. Duncan a dépeint Obama en 2008 sur Le spectacle de ce soir avec Jay Leno et a également dépeint Obama dans le film Bollywood de 2010 Mon nom est Khan. [103] [104] Reggie Brown a dépeint Obama sur "Hannah Montana au bureau du principal" de la saison 4 de "Hannah Montana". Obama a également été représenté dans l'épisode « Harder, Better, Faster, Browner » de Le spectacle de Cleveland et l'épisode « Excellence in Broadcasting » de gars de la famille. Barack Obama est représenté deux fois dans la série télévisée The Boondocks tandis que dans l'épisode, "C'est un président noir, Huey Freeman", des extraits de ses mots sont utilisés, son image de superstar est parodiée. Par la suite, dans l'épisode « La grippe du poulet frit », Obama est dépeint de manière moins favorable comme étant plutôt inefficace malgré sa rhétorique. Obama a également fait l'objet de divers imitateurs, dont Reggie Brown et Iman Crosson. [105]

Obama est devenu un sujet populaire pour les artistes pendant sa campagne présidentielle. Shepard Fairey a conçu des affiches intitulées "Hope". Alex Ross a peint un portrait d'Obama en Superman, déchirant son costume pour révéler une chemise avec un symbole "O", alors qu'il Divertissement hebdomadaire il a été dépeint comme Spider-Man en face de Batman de John McCain. [106] L'association d'Obama avec Superman a été reprise par les médias et par le candidat lui-même : lors du dîner Al Smith de 2008, Obama a plaisanté : « Contrairement aux rumeurs que vous avez entendues, je ne suis pas né dans une crèche. en fait né sur Krypton et envoyé ici par mon père, Jor-El, pour sauver la planète Terre." [107] Et Le Washington Post intitulé deux essais sur l'impact de l'élection d'Obama par Desmond Tutu et Ta-Nehisi Coates « L'homme de demain », faisant référence à un sobriquet fréquent de Superman. [108]

Marvel Comics a publié une bande dessinée spéciale pour le jour de l'inauguration de L'incroyable homme-araignée avec une photo représentant Barack Obama avec Spider-Man suspendu à l'envers derrière lui prenant sa photo, plaisantant: "Hé, si vous êtes sur ma couverture, puis-je être sur le billet d'un dollar?" [109] [110] La bande dessinée présente également une brève histoire où le caméléon tente de se faire passer pour Obama afin de prêter serment à sa place, Obama serrant ensuite la main de Spider-Man en remerciement et admettant qu'il a toujours été un fan malgré le l'image publique négative de wall-crawler. [111] Pour des raisons de droit de publicité, Marvel a nié par la suite que les représentations d'Obama en tant que président par intérim dans l'univers Marvel étaient censées être lui. [112] Obama a été dépeint dans d'autres bandes dessinées, dans le plus simple Barack Obama : La route vers la Maison Blanche par IDW (et quelques bandes dessinées liées), [113] mais aussi comme Barack The Barbarian et dans Drafté : Cent Jours par Devil's Due Publishing, [114] [115] en tant que chasseur de zombies dans Antarctic Press' Président Mal [116] et avec le tueur de zombies Ash Williams dans Dynamite's Armée des ténèbres : Ash sauve Obama. [117]

L'affiche controversée d'Obama "Joker" dépeint Obama en tant que super-vilain de la bande dessinée, The Joker, basé sur le portrait de Heath Ledger dans Le Chevalier Noir. [118] L'image, qui avait été décrite comme « choquante » et raciste, a suscité beaucoup de surprise lorsque l'identité de son créateur, l'étudiant universitaire palestinien américain de 20 ans Firas Alkhateeb, a été révélée. [119] La photographie manipulée numériquement a été décrite comme "l'image anti-Obama la plus infâme", et est souvent utilisée par les manifestants conservateurs et ceux associés au mouvement Tea Party. [119] [120]

Boris Johnson a comparé Obama à Felix Leiter (Jeffrey Wright) dans Quantum de Consolation l'allié afro-américain de la CIA de James Bond a l'habitude de venir en aide à Bond en cas de besoin. [121]

Obama apparaît dans le Docteur Who spécial La fin des temps, dans lequel le Maître prend le contrôle de son corps ainsi que presque tout le monde dans le monde.


CRISE DE CARACTERE !

Les partisans de Trump (alias moi) ont élu un prédateur suprême, un T-rex, pour manger les pillards plus petits et plus gluants qui nous dévoraient. Nous, les électeurs, ne sommes pas choqués lorsque le T-rex agit comme un T-rex et, à l'occasion, s'accouple avec un objet inapproprié ou, oups, peut-être par erreur, mange grand-mère. Au lieu de cela, nous disons : « J'aimais grand-mère. Et elle va me manquer… mais c'est ce dont nous avons besoin pour combattre les raptors de Washington, les salauds.

Chercheur

Mère Lode Trouvé

L'aide d'Hillary Clinton a utilisé un marteau pour détruire des preuves en vertu d'une assignation à comparaître du FBI
Le docteur du bon sens

Chercheur

Mère Lode Trouvé
  • Mills a travaillé comme chef de cabinet lorsque Clinton était secrétaire d'État, et a ensuite été embauché pour servir d'avocat lorsque le scandale des e-mails a éclaté.
  • La conseillère de Clinton, Cheryl Mills, a examiné les e-mails récupérés par l'employé de campagne
  • Mills a supprimé des fichiers de la collection qu'elle ne considérait pas comme liés au travail avant qu'ils ne soient remis au département d'État
  • Mills a invoqué le privilège avocat-client pour éviter les questions dans l'enquête du FBI ainsi qu'un procès civil en cours

Chercheur

Mère Lode Trouvé
  • Le spécialiste est Paul Combetta, un employé de Platte River Networks, la firme que Clinton a embauchée pour maintenir son serveur
  • Il est le deuxième as de l'informatique connu qui a traité les e-mails de Clinton à avoir obtenu une protection légale en échange de son témoignage.
  • Combetta n'a pas été nommé dans le rapport du FBI détaillant l'incident avec les e-mails de Clinton vendredi dernier, décrit comme un moment « oh putain »
  • Le texte a été caviardé, mais il a été identifié comme le coupable
  • Un comité de la Chambre dirigé par les républicains veut une obstruction à l'enquête de la justice et tient une audience la semaine prochaine, il veut Combetta à

Chercheur

Mère Lode Trouvé

Je ne sais pas si cela a déjà été posté. Si c'est le cas. mes excuses à l'affiche.

Ensoniq

Membre Midas

Les partisans de Trump (alias moi) ont élu un prédateur suprême, un T-rex, pour manger les pillards plus petits et plus gluants qui nous dévoraient. Nous, les électeurs, ne sommes pas choqués lorsque le T-rex agit comme un T-rex et, à l'occasion, s'accouple avec un objet inapproprié ou, oups, peut-être par erreur, mange grand-mère. Au lieu de cela, nous disons : « J'aimais grand-mère. Et elle va me manquer… mais c'est ce dont nous avons besoin pour combattre les raptors de Washington, les salauds.

Ensoniq

Membre Midas

Je ne sais pas si cela a déjà été posté. Si c'est le cas. mes excuses à l'affiche.

Les partisans de Trump (alias moi) ont élu un prédateur suprême, un T-rex, pour manger les pillards plus petits et plus gluants qui nous dévoraient. Nous, les électeurs, ne sommes pas choqués lorsque le T-rex agit comme un T-rex et, à l'occasion, s'accouple avec un objet inapproprié ou, oups, peut-être par erreur, mange grand-mère. Au lieu de cela, nous disons : « J'aimais grand-mère. Et elle va me manquer… mais c'est ce dont nous avons besoin pour combattre les raptors de Washington, les salauds.

ChansonSungAU

Membre Midas

"Je suis convaincu qu'il y a plus de menaces contre la liberté américaine dans le rayon de 16 km de mon bureau à Capitol Hill qu'il n'y en a dans le reste du monde." -- Ron Paul, Texas Straight Talk - 16 février 2008

"Mais qui sait, je pourrais même décider de les battre pour la troisième fois." – Président Trump à CPAC 2021 - 28 février 2021

ChansonSungAU

Membre Midas

Dis-moi des mensonges, dis-moi de doux petits mensonges (3 min 12 s) :

Publié le 7 sept. 2016
ET HILLARY LIVRE. MENSONGES DE GRANDE PORTION DE WHOPPER

"Je suis convaincu qu'il y a plus de menaces contre la liberté américaine dans le rayon de 10 miles de mon bureau à Capitol Hill qu'il n'y en a dans le reste du monde." -- Ron Paul, Texas Straight Talk - 16 février 2008

"Mais qui sait, je pourrais même décider de les battre pour la troisième fois." – Président Trump à CPAC 2021 - 28 février 2021

ChansonSungAU

Membre Midas

"Je suis convaincu qu'il y a plus de menaces contre la liberté américaine dans le rayon de 10 miles de mon bureau à Capitol Hill qu'il n'y en a dans le reste du monde." -- Ron Paul, Texas Straight Talk - 16 février 2008

"Mais qui sait, je pourrais même décider de les battre pour la troisième fois." – Président Trump à CPAC 2021 - 28 février 2021

Ensoniq

Membre Midas

Les partisans de Trump (alias moi) ont élu un prédateur suprême, un T-rex, pour manger les pillards plus petits et plus gluants qui nous dévoraient. Nous, les électeurs, ne sommes pas choqués lorsque le T-rex agit comme un T-rex et, à l'occasion, s'accouple avec un objet inapproprié ou, oups, peut-être par erreur, mange grand-mère. Au lieu de cela, nous disons : « J'aimais grand-mère. Et elle va me manquer… mais c'est ce dont nous avons besoin pour combattre les raptors de Washington, les salauds.

Ensoniq

Membre Midas

Les partisans de Trump (alias moi) ont élu un prédateur suprême, un T-rex, pour manger les pillards plus petits et plus gluants qui nous dévoraient. Nous, les électeurs, ne sommes pas choqués lorsque le T-rex agit comme un T-rex et, à l'occasion, s'accouple avec un objet inapproprié ou, oups, peut-être par erreur, mange grand-mère. Au lieu de cela, nous disons : « J'aimais grand-mère. Et elle va me manquer… mais c'est ce dont nous avons besoin pour combattre les raptors de Washington, les salauds.

Arminius

Flou d'Argentate

La première femme possiblement élue à la présidence.

Pouvez-vous imaginer la salivation de la plupart des féministes là-bas, et les désemparés, qui sont nombreux.

Et la grande majorité des gens ne sont même pas proches des informations sur ce fil seul, grâce aux médias grand public.

Oui, c'est une psychopathe, mais ils s'en moquent. C'est une femme.

Tout est poison, ce n'est qu'une question de dose. -Paracelse

Le secret du bonheur est la liberté.
Et le secret de la liberté, c'est le courage.
-Thucydide

Le silence face au mal est le mal lui-même Dieu ne nous tiendra pas pour innocents.
Ne pas parler, c'est parler. Ne pas agir, c'est agir. -dietrich bonhoeffer

« Ne cédez pas au mal, mais avancez toujours plus hardiment contre lui. » -Virgile

Mtnman

Bling Platine

La première femme possiblement élue à la présidence.

Pouvez-vous imaginer la salivation de la plupart des féministes là-bas, et les désemparés, qui sont nombreux.

Et la grande majorité des gens là-bas ne sont même pas proches des informations sur ce fil seul, grâce aux médias grand public.

Oui, c'est une psychopathe, mais ils s'en moquent. C'est une femme.

Ils utilisent la force, pour vous faire faire, ce que les décideurs ont décidé que vous devez faire.

Une cravate n'est qu'une laisse que votre maître coupe parce que vous n'allez nulle part

Les Blancs ne font pas d'émeutes. On fait la guerre

Les sages parlent parce qu'ils ont quelque chose à dire. Les imbéciles parlent parce qu'ils doivent dire quelque chose.

ChansonSungAU

Membre Midas

"Je suis convaincu qu'il y a plus de menaces contre la liberté américaine dans le rayon de 10 miles de mon bureau à Capitol Hill qu'il n'y en a dans le reste du monde." -- Ron Paul, Texas Straight Talk - 16 février 2008

"Mais qui sait, je pourrais même décider de les battre pour la troisième fois." – Président Trump à CPAC 2021 - 28 février 2021

Fourche sud

Mère Lode Trouvé

Gawd. Je détesterais être le maître du "contrôle des dégâts" pour ce cirque.

"Aw merde ! SUITE putain d'Injuns. "

Fourche sud

Mère Lode Trouvé

Je ne sais pas si cela a déjà été posté. Si c'est le cas. mes excuses à l'affiche.

Chercheur

Mère Lode Trouvé

Le DOJ d'Obama abandonne les poursuites contre un présumé courtier en armes libyen

Chercheur

Mère Lode Trouvé
  • Bombshell Clinton tell-all d'Ed Klein, intitulé " Coupable en tant que péché ", explique comment Bill Clinton a charmé et intimidé la procureure générale Loretta Lynch
  • Lynch présidait un ministère de la Justice qui attendait nerveusement la recommandation du FBI sur l'opportunité de poursuivre ou non Hillary Clinton
  • Hillary avait exposé des informations classifiées à des pirates informatiques et à des étrangers en faisant passer les e-mails du département d'État via un serveur non sécurisé.
  • Bill, écrit Klein, a extrait une promesse de Lynch selon laquelle Hillary ne ferait jamais l'objet d'accusations criminelles

Ensoniq

Membre Midas

Les partisans de Trump (alias moi) ont élu un prédateur suprême, un T-rex, pour manger les pillards plus petits et plus gluants qui nous dévoraient. Nous, les électeurs, ne sommes pas choqués lorsque le T-rex agit comme un T-rex et, à l'occasion, s'accouple avec un objet inapproprié ou, oups, peut-être par erreur, mange grand-mère. Au lieu de cela, nous disons : « J'aimais grand-mère. Et elle va me manquer… mais c'est ce dont nous avons besoin pour combattre les raptors de Washington, les salauds.

Chercheur

Mère Lode Trouvé

Le courtier en armes libyen a été inculpé parce qu'il a des informations sur la vente d'armes par Hillary
Le docteur du bon sens

Publié le 4 octobre 2016

Ensoniq

Membre Midas

Le courtier en armes libyen a été inculpé parce qu'il a des informations sur la vente d'armes par Hillary
Le docteur du bon sens

Publié le 4 octobre 2016

Cela semble une stratégie de sortie de prison très populaire

Si Snowden avait des objets tranchants, il trouverait un ou deux secrets à négocier

Les partisans de Trump (alias moi) ont élu un prédateur suprême, un T-rex, pour manger les pillards plus petits et plus gluants qui nous dévoraient. Nous, les électeurs, ne sommes pas choqués lorsque le T-rex agit comme un T-rex et, à l'occasion, s'accouple avec un objet inapproprié ou, oups, peut-être par erreur, mange grand-mère. Au lieu de cela, nous disons : « J'aimais grand-mère. Et elle va me manquer… mais c'est ce dont nous avons besoin pour combattre les raptors de Washington, les salauds.

ChansonSungAU

Membre Midas

"Je suis convaincu qu'il y a plus de menaces contre la liberté américaine dans le rayon de 10 miles de mon bureau à Capitol Hill qu'il n'y en a dans le reste du monde." -- Ron Paul, Texas Straight Talk - 16 février 2008

"Mais qui sait, je pourrais même décider de les battre pour la troisième fois." – Président Trump à CPAC 2021 - 28 février 2021

ChansonSungAU

Membre Midas

5 octobre 2016
Le DoJ a-t-il abandonné les charges contre le marchand d'armes qui pourrait couler Clinton ?
Par Rick Moran

Le ministère de la Justice abandonne les charges contre un marchand d'armes qui dit qu'il peut exposer le rôle d'Hillary Clinton dans l'armement illégal de terroristes en Libye.

L'Américain Marc Turi avait été accusé d'avoir vendu des armes à des rebelles libyens à une époque où il était illégal de le faire. Un associé de Turi prétend que le DoJ abandonnait les charges parce que les révélations sur la politique de Clinton en Libye feraient couler sa campagne.

L'accord évite un procès qui menaçait d'examiner de plus près les e-mails privés d'Hillary Clinton en tant que secrétaire d'État et d'exposer les tentatives signalées de la Central Intelligence Agency d'armer les rebelles combattant le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.


Les avocats du gouvernement étaient confrontés à une date limite mercredi pour produire des documents à l'équipe juridique de Turi, et le procès devait officiellement commencer le jour du scrutin, bien qu'il aurait probablement été retardé par des différends prolongés concernant des informations classifiées dans l'affaire.


Un associé de Turi a affirmé que le gouvernement avait abandonné l'affaire parce que la procédure aurait pu embarrasser Clinton et le président Barack Obama en attirant l'attention sur le rôle présumé de leur administration dans la fourniture d'armes qui sont tombées entre les mains de militants extrémistes islamiques.


"Ils ne veulent pas que ce genre de choses sorte parce que cela semblera vraiment mauvais pour Obama et Clinton juste avant les élections", a déclaré l'associé.


Dans la requête en irrecevabilité, les procureurs affirment que les "décisions de découverte" du juge du tribunal de district américain David Campbell ont contribué à la décision d'abandonner l'affaire. La requête conjointe demande au juge d'accepter un accord confidentiel pour résoudre l'affaire par le biais d'un règlement civil entre le Département d'État et le courtier en armes. ​

Pourquoi un "accord confidentiel" ? D'autant plus que l'affaire est résolue par un règlement civil ? Cela pue au plus haut point comme une autre dissimulation par l'administration Obama pour protéger Hillary Clinton.

Le conseiller de Turi, Robert Stryk, du cabinet de relations gouvernementales et de conseil SPG, a accusé le gouvernement d'essayer de faire de Turi un bouc émissaire pour dissimuler la mauvaise gestion de la Libye par Clinton.


« Le gouvernement américain a dépensé des millions de dollars, est allé partout dans le monde pour le mettre en faillite et a détruit sa vie – tout cela pour protéger les crimes d'Hillary Clinton », a-t-il déclaré, faisant allusion à l'attaque terroriste meurtrière du 11 septembre 2012 contre le consulat américain à Benghazi, Libye.


Les républicains tiennent Clinton pour responsable de la mauvaise gestion des circonstances entourant cette attaque. Et Stryk a déclaré que Turi pesait maintenant les offres de livres et de films pour raconter son histoire et pour peser sur l'attaque de Benghazi.


Des représentants du ministère de la Justice, de la Maison Blanche et de la campagne présidentielle de Clinton ont refusé de commenter ou n'ont pas répondu aux demandes de commentaires sur l'affaire ou le règlement.


Turi a été inculpé en 2014 de quatre chefs d'accusation : deux pour trafic d'armes en violation de la loi sur le contrôle des exportations d'armes et deux pour mensonge au département d'État dans le cadre d'applications officielles. Les charges accusaient Turi d'avoir affirmé que les armes impliquées étaient destinées au Qatar et aux Émirats arabes unis, alors que les armes étaient en réalité destinées à atteindre la Libye.


Les avocats de Turi ont fait valoir que les expéditions faisaient partie d'un effort autorisé par le gouvernement américain pour armer les rebelles libyens.


On ne sait pas si l'une des armes est arrivée en Libye, et il n'y a aucune preuve établissant un lien entre les armes fournies par le gouvernement américain et les attaques de Benghazi.


"La proposition n'a pas abouti à un transfert réel d'articles de défense vers la Libye", a déclaré mardi à POLITICO un responsable du département d'État. ​

Qu'en est-il des preuves que des armes se retrouvent entre les mains de terroristes ? Que les armes aient été utilisées par ceux qui ont attaqué notre consulat et l'annexe de la CIA ou non, toutes les armes qui ont été vendues ou appropriées par des terroristes constituent à tout le moins une grossière erreur de jugement qui, de plein droit, devrait couler la campagne Clinton.

Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, menace de publier des informations préjudiciables sur Hillary Clinton depuis des semaines. Mais mardi, lors d'un événement à Berlin célébrant le 10e anniversaire du groupe de hackers, tout ce qu'Assange a dit par liaison vidéo était qu'il publierait les documents avant les élections de novembre.

Certaines de ces informations pourraient-elles se rapporter à des ventes illégales d'armes par l'administration Obama à des terroristes ?

Turi a déclaré à Fox News en juillet que les États-Unis fournissaient illégalement des armes aux rebelles libyens et que l'administration savait que tous n'allaient pas armer les rebelles :

Turi pensait qu'il était impliqué dans une opération secrète visant à vendre des armes au Qatar et aux Émirats arabes unis, qui les transporteraient ensuite en Libye. Mais une fois qu'il est devenu clair qu'il pouvait exposer les activités illégales d'Hillary Clinton et du président Obama, le DoJ a poursuivi l'affaire pénale contre lui.

Il ne sera pas facile de trouver des preuves contre Clinton. Il ne fait aucun doute que le DoJ a tout enterré. Mais Turi démontre de manière convaincante que la dissimulation est en cours. L'administration fera apparemment de grands efforts pour cacher la vérité et sauver la candidature de Clinton.

"Je suis convaincu qu'il y a plus de menaces contre la liberté américaine dans le rayon de 10 miles de mon bureau à Capitol Hill qu'il n'y en a dans le reste du monde." -- Ron Paul, Texas Straight Talk - 16 février 2008

"Mais qui sait, je pourrais même décider de les battre pour la troisième fois." – Président Trump à CPAC 2021 - 28 février 2021


Février

Pays/
État américain
Zones visitées Rendez-vous) Des détails
Maryland Baltimore 3 février Le président Obama a rencontré la société islamique à Catonsville, marquant sa première visite dans une mosquée aux États-Unis. [5]
Illinois Springfield 10 février Le président Obama s'est adressé à l'Assemblée générale de l'Illinois, commémorant les neuf années écoulées depuis le lancement de sa campagne présidentielle. [6] Le président a également assisté à un événement privé au Hoogland Center for the Arts. [7]
Californie Région de la baie de San Francisco,
Los Angeles,
Vallée de Coachella
10-16 février Dans la soirée du 10 février, le président Obama est arrivé à l'aérodrome fédéral de Moffett à Mountain View et a assisté à deux collectes de fonds du Parti démocrate pour les démocrates candidats aux élections sénatoriales américaines de 2016 à Palo Alto et Atherton, le lendemain. [8] Plus tard dans l'après-midi, le président Obama a quitté la Bay Area, est arrivé à Los Angeles et s'est dirigé vers Burbank pour enregistrer son apparition sur Le spectacle d'Ellen DeGeneres. [9] Il a ensuite assisté à deux collectes de fonds organisées par le Comité national démocrate à Hancock Park. [dix]

Le 12 février, Obama s'est envolé pour Palm Springs, où il a désigné trois monuments nationaux : le monument national de Castle Mountains, le monument national de Mojave Trails et le monument national de Sand to Snow. Il a passé son week-end au Rancho Mirage. [11] Dans la soirée du 13 février, le président Obama a fait une déclaration sur la mort du juge adjoint Antonin Scalia. [12]

Les 15 et 16 février, le président Obama a accueilli le sommet États-Unis-ASEAN avec les dirigeants de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est dans le domaine de Sunnylands à Rancho Mirage. Selon un communiqué publié par la Maison Blanche, le sommet visait à renforcer la coopération sur les « questions politiques, sécuritaires et économiques » entre les États-Unis et les États membres de l'ASEAN dans le cadre du partenariat stratégique États-Unis-ASEAN signé en novembre 2015. [13 ] [14] [15]


Année Trois Jour 105 Administration Obama 4 mai 2011 - Histoire

Classé sous : Obama — DRJ @ 18h59

Les compagnies pétrolières offshore ont remporté aujourd'hui une autre bataille juridique contre l'administration Obama, mais dans l'ensemble, elles sont toujours perdantes :

"Bien que la décision soit une victoire à court terme pour les sociétés d'énergie offshore et de services pétroliers, il est peu probable qu'elle incitera immédiatement les entreprises à reprendre le forage en eau profonde qui est au point mort depuis l'annonce du moratoire par Obama le 27 mai."

Ce qui signifie que tous ceux qui dépendent du pétrole et du gaz sont également perdants.

Un propriétaire du Texas tue un agresseur lors d'une invasion de domicile

Classé sous: Crime — DRJ @ 12:59 pm

Une récente invasion de domicile dans la communauté de Bastrop au centre du Texas (à l'extérieur d'Austin) a entraîné la mort de l'intrus. Ce qui distingue cette affaire, c'est que le propriétaire n'a pas utilisé d'arme à feu et qu'il avait plus de deux fois l'âge de l'intrus :

Vendredi dernier, Marion Lee Hill, 75 ans, photographiée ci-dessous, est arrivée à son domicile de Cedar Creek pour trouver [37 ans Jonathon Warner] Jones au milieu d'une invasion de domicile, a déclaré mardi le bureau du shérif de Bastrop. . Une lutte s'est ensuivie dans le salon et a conduit à la cuisine, où Hill, un résident de longue date de Cedar Creek et propriétaire d'entreprise, a poignardé Jones au bras gauche et à la poitrine, ont déclaré des responsables. Jones était mort lorsque la police est arrivée, a déclaré le shérif Bastrop Terry Pickering.

Hill ne fait l'objet d'aucune accusation et l'affaire est considérée comme une affaire de légitime défense, ont déclaré les responsables du bureau du shérif de Bastrop.

L'intrus maintenant décédé a une photo d'identité postée sur le lien et était recherché pour d'autres chefs d'accusation. La morale de cette histoire? Ne plaisantez pas avec qui que ce soit dans le centre du Texas.

Nomination de récréation d'Obama (mis à jour)

Classé sous: Soins de santé,Obama — DRJ @ 12:23 pm

Le président Obama a profité d'un rendez-vous de vacances pour installer le Dr Donald Berwick à la tête de l'agence qui gère l'assurance-maladie. Cependant, le président Obama a contourné le processus normal de conseil et de consentement. La nomination de Berwick n'a jamais été fixée pour une audience et n'a donc pas été examinée par le sous-comité sénatorial chargé de vérifier ses qualifications, même si la politique du président partie est en charge de la vérification.

Une note du bureau du sénateur GOP Chuck Grassley suggère pourquoi la nomination de Berwick est une patate chaude démocrate:

“La note d'un membre du personnel du sénateur Charles Grassley (R-Iowa) suggère qu'en utilisant un rendez-vous de récréation pour placer Donald Berwick à la tête de l'agence qui gère l'assurance-maladie, l'administration peut éviter de se demander si l'institut de santé de Berwick a reçu des informations non divulguées. financement de groupes industriels. La note soulève également des questions sur la position de Berwick sur l'euthanasie.
***
"Je veux m'assurer qu'il est absolument clair dès le départ que nous étions prêts pour une audience de nomination", écrit le membre du personnel dans la note. « De plus, le sénateur Grassley avait en fait demandé que l'audience ait lieu la semaine du 21 juin (avant l'audience sur la nomination de Kagan à la magistrature). Ces éléments n'étaient donc pas une condition préalable à la tenue de l'audience de nomination. Les républicains n'ont nullement retardé ce processus. Nous voulions l'audience.”

Je pense qu'il est assez clair que l'administration Obama ne voulait pas d'audience.

— DRJ

MISE À JOUR 7/10/2010
Le sénateur républicain affirme que l'administration Obama a planifié cela depuis le début :

Le sénateur John Barrasso, porte-parole des républicains du Congrès sur les questions de santé, a accusé aujourd'hui le président Barack Obama d'avoir « intentionnellement trompé le pays et le Congrès en nommant Donald Berwick pour diriger les Centers for Medicaid et Medicare Services. La Maison Blanche a annoncé hier que Berwick recevrait un « rendez-vous sans rendez-vous », qui permet au président de mettre un candidat en place sans confirmation du Sénat.

"Cette nomination montre une arrogance incroyable de la part du président et se moque de sa promesse de diriger une administration transparente", a déclaré Barrasso, un chirurgien orthopédiste de Casper, Wyoming.

Barrasso a exhorté à plusieurs reprises Obama à nommer quelqu'un à la tête de CMS au cours du débat d'un an sur les soins de santé qui s'est terminé le printemps dernier. Dans une interview cet après-midi, Barrasso a déclaré que le Congrès n'avait même pas encore tous les documents nécessaires pour mener une audience sur la nomination. L'administration Obama, soutient-il, prévoyait de suspendre Berwick dès le début afin d'éviter un débat public sur les opinions radicales de Berwick. Barrasso dit d'Obama : "Je pense que c'était son intention depuis le début."

Barrasso et d'autres républicains ont critiqué Berwick depuis qu'il a été mentionné pour la première fois pour le poste de CMS. Ils soulignent ses écrits en faveur du rationnement des soins de santé et louent le National Health Service (NHS) géré par l'État britannique. "Je pense que le NHS est l'une des grandes entreprises de soins de santé humaine sur terre", a-t-il déclaré dans un discours de 2005. “Cela peut être un exemple pour le monde entier — un exemple, je dois dire — que les États-Unis ont besoin maintenant de plus que la plupart des autres pays.”

Au cours du débat sur les soins de santé, les démocrates ont rejeté et même moqué ceux qui ont décrit les propositions de la Maison Blanche comme une médecine socialisée ou une étape vers un système à payeur unique.

Échange d'espions entre les États-Unis et la Russie (mis à jour)

Les gouvernements américain et russe se préparent peut-être à un échange d'espionnage entre plusieurs personnes :

“Le plus grand russo-américain l'échange d'espions depuis la guerre froide semblait être en marche jeudi, avec jusqu'à 10 plaidoyers de culpabilité attendus à New York par des accusés accusés d'espionnage pour la Russie en échange de la libération d'espions russes condamnés. Un Russe reconnu coupable d'espionnage pour les États-Unis aurait été arraché d'une prison de Moscou et transporté par avion à Vienne.”

Cela n'a aucun sens. Les États-Unis n'auront pas le temps d'interroger et de vérifier pleinement les histoires des espions russes, tandis que les Russes ont complètement contrôlé leurs captifs, dont certains ne sont peut-être même pas des sympathisants des États-Unis. C'est une victoire pour la Russie et cela économise beaucoup de travail au DOJ d'Obama, mais cela n'en fait pas une victoire pour les États-Unis.

Peut-être que le président Obama pense que les Russes lui en devront une.

METTRE À JOUR — Fox News rapporte qu'il s'agira d'un échange de 10 pour 4 : 10 Russes pour 4 personnes qui peuvent ou non être des Américains.

    Commentaires récents
      sur Les deux principaux partis politiques ont-ils fait échouer la communauté noire? sur Les deux principaux partis politiques ont-ils fait échouer la communauté noire ? on Israélien Food Truck désinvité de l'événement de célébration de la diversité en raison de rumeurs de menaces, les organisateurs annulent l'événement sur Les deux principaux partis politiques ont-ils fait échouer la communauté noire ? on Israélien Food Truck désinvité de l'événement de célébration de la diversité en raison de rumeurs de menaces, les organisateurs annulent l'événement sur Les deux principaux partis politiques ont-ils fait échouer la communauté noire ? sur Les deux principaux partis politiques ont-ils fait échouer la communauté noire? sur Les deux principaux partis politiques ont-ils fait échouer la communauté noire? on Israélien Food Truck désinvité de l'événement de célébration de la diversité en raison de rumeurs de menaces, les organisateurs annulent l'événement sur Les deux principaux partis politiques ont-ils fait échouer la communauté noire ?

    RECHERCHEZ AMAZON À L'AIDE DE CETTE BOÎTE DE RECHERCHE : Nous participons au programme d'associés Amazon Services LLC, un programme de publicité d'affiliation conçu pour nous permettre de gagner des honoraires en nous connectant à Amazon.com et à des sites affiliés.

    Faites disparaître les commentaires des commentateurs agaçants, avec un simple script de commentaire ! Instructions ici : https://is.gd/CommentScript


    Rejoignez l'avant-garde constitutionnelle ! Nous sommes un groupe voué à la promotion des principes de la Constitution, de la liberté et du libre marché. Inscrivez-vous ici !


    Découvrez Liberty Classroom, un site qui enseigne l'économie et l'histoire du point de vue de la liberté. Je suis membre à vie. Vous devriez aussi être membre.

    Aidez à garder le site vivant!

    E-mail : utilisez simplement mon surnom Patterico, suivi du symbole @, suivi de gmail.com

    Avis de non-responsabilité : l'avatar des Simpsons peut ressembler à un jeune Patterico.

    Les déclarations faites sur ce site Web reflètent les opinions personnelles de l'auteur. Elles ne sont faites à aucun titre officiel et ne représentent pas les opinions de l'employeur de l'auteur.

    "J'aime" Patterico sur Facebook :