7 personnages historiques terrifiants

7 personnages historiques terrifiants


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

1. Vlad l'empaleur

Vlad III Dracula - mieux connu sous le surnom macabre de "Vlad l'Empaleur" - était un souverain du XVe siècle de la Valachie (maintenant partie de la Roumanie) qui est devenu notoire pour son utilisation généralisée de la torture, des mutilations et des meurtres de masse. Les exploits militaires de Vlad l'ont vu loué par beaucoup comme un héros, mais sa cruauté et son penchant inégalés pour les exécutions barbares - souvent contre son propre peuple - ont contribué à sa réputation d'un des dirigeants les plus froids de l'histoire.

Les victimes de Vlad auraient été tuées par des moyens innommables, notamment l'éviscération, la décapitation et même le fait d'être écorchées ou bouillies vivantes. Pourtant, sa méthode préférée était l'empalement, un processus macabre dans lequel la victime avait un pieu en bois lentement enfoncé dans son corps avant d'être laissée mourir d'exposition. Après une célèbre victoire militaire contre l'avancée des Turcs ottomans, Vlad aurait eu environ 20 000 hommes empalés sur les rives du Danube. Lorsque la deuxième vague d'envahisseurs est arrivée, on dit qu'ils se sont immédiatement retirés en voyant la grotesque «forêt» de cadavres. Selon certains témoignages, Vlad aimait dîner parmi les milliers de corps empalés et plongerait même son pain dans le sang de ses victimes. Cette pratique étrange, ainsi que le nom "Dracula" et le lieu de naissance de Vlad en Transylvanie, inspireront plus tard en partie le vampire dans le roman de Bram Stoker "Dracula" de 1897.

2. Raspoutine

Une grande partie de la vie de Grigori Raspoutine est entourée de mythes, mais l'histoire brosse le portrait d'un «moine fou» qui a conduit la Russie vers le chaos. Raspoutine a commencé sa carrière en tant que saint homme populiste et était connu pour prêcher une doctrine religieuse affirmant que le vrai salut n'était possible que par l'indulgence du péché. Sa réputation de guérisseur l'a finalement amené à comparaître devant la cour du tsar Nicolas II, où il s'est fait bien comprendre par la tsarine Alexandra Feodorovna après avoir aidé son fils hémophile à se remettre d'une blessure. En 1911, Raspoutine s'était assuré une place de conseiller le plus proche de la tsarine. Il a ensuite commencé à user de son influence pour nommer des fonctionnaires incompétents et véreux tout en se livrant à des boissons et à des appétits sexuels pervers.

Raspoutine avait le charme d'un escroc et aurait pris plaisir à humilier les femmes de la haute société en leur faisant lécher ses doigts sales après les avoir trempés dans de la soupe. Il a été accusé d'avoir violé une religieuse et connu pour fréquenter des prostituées la nuit alors même qu'il conseillait la tsarine sur la politique de l'État le jour. Craignant que le sorcier aux yeux fous ne conduise la Russie vers le désastre, en 1916, un groupe de conspirateurs aristocratiques l'empoisonna avec du cyanure. Lorsque la toxine n'a pas eu l'effet escompté, les hommes lui auraient tiré dessus à plusieurs reprises, puis l'auraient battu avant de jeter son corps dans la rivière glacée de la Neva. La mort de Raspoutine est finalement arrivée trop tard pour sauver la famille royale de la disgrâce publique. Le tsar, la tsarine et leurs cinq enfants ont tous été assassinés en 1918 pendant la révolution bolchevique.

3. H.H. Holmes

Né Herman W. Mudgett, le célèbre tueur en série H.H. Holmes a passé le début de sa carrière en tant qu'escroc à l'assurance avant de déménager dans l'Illinois avant l'Exposition universelle de 1893 à Chicago. C'est là que Holmes a construit ce qu'il a appelé son «château» - une auberge de trois étages qu'il a secrètement transformée en une chambre de torture macabre. Certaines pièces étaient équipées de judas cachés, de conduites de gaz, de trappes et de rembourrages insonorisés, tandis que d'autres comportaient des passages secrets, des échelles et des couloirs menant à des impasses. Il y avait aussi une goulotte graissée qui menait au sous-sol, où Holmes avait installé une table chirurgicale, un four et même un râtelier médiéval.

Avant et pendant l'Exposition universelle, Holmes a conduit de nombreuses victimes - principalement des jeunes femmes - dans son repaire pour les asphyxier avec du gaz empoisonné et les emmener dans son sous-sol pour des expériences horribles. Il a ensuite jeté les corps dans sa fournaise ou les a écorchés et a vendu les squelettes aux écoles de médecine. Holmes a finalement été reconnu coupable du meurtre de quatre personnes, mais il a avoué au moins 27 autres meurtres avant d'être pendu en 1896. Le « Holmes' Horror Castle » a ensuite été transformé en un musée grotesque, mais le bâtiment a brûlé avant de pouvoir être ouvert. .

4. Elizabeth Bathory

Souvent appelée la « comtesse de sang », Elizabeth Báthory était une noble hongroise qui est largement considérée comme la tueuse en série la plus dérangée de l'histoire. Tout au long de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècle, Báthory aurait attiré de jeunes paysans dans son château en leur promettant des emplois bien rémunérés en tant que serviteurs. Une fois piégées dans la citadelle, ces victimes ont été soumises à des tortures indicibles. Certains ont été battus ou poignardés avec des aiguilles, tandis que d'autres ont été déshabillés et laissés geler dans la neige. Selon la légende, Báthory s'est même baignée dans le sang de ses victimes vierges, croyant que cela garderait sa peau radieuse et jeune.

Báthory aurait massacré jusqu'à 80 paysannes - bien que le nombre puisse atteindre 600 - mais ce n'est que lorsqu'elle a tourné son attention vers de jeunes femmes nobles qu'elle a finalement été arrêtée. En 1611, elle a été murée à l'intérieur des chambres de son château avec seulement une petite ouverture pour la nourriture. Elle mourra quatre ans plus tard, en 1614. Certains historiens ont depuis soutenu que Báthory était piégée par des ennemis politiques. Bien que cette affirmation soit contestée, il ne fait aucun doute que sa réputation est étroitement liée au mythe et à la légende. Avec Vlad l'Empaleur, on dit qu'elle est l'une des influences historiques derrière le roman de Bram Stoker "Dracula".

5. Jack l'éventreur

En 1888, le quartier londonien de Whitechapel a été en proie à des informations faisant état d'un tueur en série vicieux traquant les rues de la ville. Le fou non identifié était connu pour attirer les prostituées dans les places sombres et les rues latérales avant de leur trancher la gorge et de mutiler sadiquement leurs corps avec un couteau à découper. Entre août et novembre, cinq prostitués ont été retrouvés massacrés dans le quartier défavorisé de l'est, déclenchant une frénésie médiatique et une chasse à l'homme dans toute la ville. Alors qu'il était à l'origine simplement connu sous le nom de meurtrier de Whitechapel, le tueur a rapidement gagné un nouveau surnom effrayant: Jack l'éventreur.

Sans techniques médico-légales modernes, la police victorienne était incapable d'enquêter sur les crimes odieux de l'Éventreur. Les témoignages oculaires étaient souvent contradictoires, et après avoir fait sa dernière victime le 9 novembre, le tueur a semblé disparaître comme un fantôme. L'affaire a finalement été classée en 1892, mais Jack l'éventreur est resté une source de fascination durable. Les théories les plus populaires suggèrent que la compréhension du tueur de l'anatomie et de la vivisection signifie qu'il était peut-être un boucher ou un chirurgien. Plus de 100 suspects possibles ont été proposés, et le terme « Ripperology » a même été inventé pour décrire l'étude approfondie que le cas reçoit.

6. Gilles de Rais

Gilles de Rais était un noble français du XVe siècle, soldat et compagnon d'armes de Jeanne d'Arc pendant la guerre de Cent Ans. La carrière militaire de Rais lui a valu de nombreux éloges, mais sa réputation distinguée et son style de vie opulent cachaient un côté sombre horrible qui comprenait des accusations de satanisme, de viol et de meurtre. À partir des années 1430, Rais aurait commencé à torturer et à tuer brutalement de jeunes enfants, dont beaucoup étaient des paysans venus dans son château pour travailler comme pages. Après avoir agressé sexuellement ces serviteurs, Rais les assassinait en leur coupant la gorge ou en leur cassant le cou avec un gourdin. D'autres ont été décapités et démembrés, et Rais était même connu pour embrasser les têtes coupées de certaines de ses victimes.

Rais s'est livré à ces habitudes sadiques sans contrôle jusqu'en 1440, lorsqu'il a attaqué un prêtre à propos d'un différend foncier. Cela a attiré la colère de l'église, qui a lancé une enquête et a rapidement découvert l'histoire de la dépravation du baron. Un célèbre procès s'ensuivit au cours duquel Rais fut inculpé de meurtre et de sodomie et accusé de pratiquer l'alchimie et d'autres rites sataniques. Il a finalement avoué sous la torture avoir assassiné jusqu'à 140 enfants - bien que certains aient prétendu que le nombre pourrait être beaucoup plus élevé - et a été pendu à mort puis brûlé en octobre 1440. Certains historiens ont depuis suggéré que Rais était l'influence du 17 Le conte populaire du siècle "Barbe bleue", qui suit un riche baron qui assassine ses jeunes femmes.

7. Tomás de Torquemada

De 1483 à 1498, Tomás de Torquemada a présidé l'Inquisition espagnole, le tristement célèbre tribunal catholique utilisé pour juger les hérétiques et les non-croyants. Afin de forcer leurs aveux, ces victimes ont été soumises à des punitions horribles, notamment l'étranglement ou l'étirement sur le rack. D'autres ont été soumis au waterboarding ou soumis au strappado, une torture épuisante dans laquelle les sujets ont été pendus par les poignets jusqu'à ce que leurs bras se disloquent.

Moine franciscain, Torquemada était l'homme responsable de la réorganisation de l'Inquisition et de l'élargissement de sa portée pour inclure des crimes comme le blasphème, l'usure et même la sorcellerie. Torquemada a également ordonné l'expulsion de milliers de Juifs, de Musulmans et de Noirs, qui, selon lui, pourraient entacher la pureté spirituelle de l'Espagne. Ceux qui se sont convertis au christianisme étaient autorisés à rester mais risquaient d'être torturés ou exécutés s'ils tentaient de pratiquer leur foi en secret. Au total, quelque 2 000 personnes ont été assassinées pendant le règne de Torquemada en tant que Grand Inquisiteur, la plupart décapitées ou brûlées sur le bûcher.


Lorsque l'Italie fasciste s'est alignée sur les nazis, peu ont embrassé l'alliance plus que Pietro Caruso. Il était le chef de la police de Rome et responsable du maintien de l'ordre public. Cependant, il a fini par faire exactement le contraire.

Caruso était un fidèle limier de Mussolini. Avec Herbert Kappler, le commandant de la Gestapo de Rome, il participa à de nombreuses horreurs et poursuivit joyeusement les ennemis de Mussolini. Sa plus grande atrocité fut l'exécution massive de Fosse Andeatine en 1944 : en une seule journée, il rassembla plus de 300 personnes devant des fusils nazis. Caruso était particulièrement célèbre pour son sadisme et ses réalisations notables à une époque où des nazis assoiffés de sang parcouraient librement le pays.

Après la guerre, Caruso a été jugé pour ses crimes. Il a été reconnu coupable et condamné à mort par peloton d'exécution. Mais il a failli se rendre à sa propre exécution : les Romains furieux ont pris d'assaut sa garde avant la fusillade et ont tenté de le noyer dans le Tibre.


7 événements réels qui étaient plus terrifiants que n'importe quel film d'horreur

Il y a une raison pour laquelle tant de films d'horreur prétendent être basés sur des événements réels. La réalité peut être effrayante comme l'enfer, et c'est souvent plus étrange et plus cauchemardesque que tout sur grand écran. Voici sept événements qui ressemblent aux intrigues de certains films d'horreur terrifiants, sauf qu'ils sont beaucoup plus dérangeant. Parce qu'ils sont tout à fait vrais.

1) Les lettres de l'observateur

Vous vous souvenez peut-être de cette histoire étrange, car elle est récente et a été très médiatisée. Une famille du New Jersey a poursuivi les anciens propriétaires de leur maison après avoir reçu trois lettres inquiétantes de quelqu'un qui s'appelait «l'observateur», qui était obsédé par la maison de style colonial de 1905 et ses nouveaux occupants. L'auteur de lettres non identifié avait certainement une manière spectaculairement effrayante avec les mots, qualifiant les trois enfants de Derek et Maria Broaddus de « le jeune sang que vous m'avez apporté » et demandant des choses comme : « ont-ils encore découvert ce qu'il y a dans les murs ? ?" (Vous pouvez lire l'intégralité du procès, qui est rempli de matériel cauchemardesque, ici.)

Le procès, qui est toujours devant le tribunal, a été déposé après que la famille Broaddus a abandonné la maison, craignant pour leur sécurité. Sa base est que les propriétaires précédents connaissaient "l'Observateur", mais n'ont pas pris la peine de les avertir à l'avance. La maison a été mise en vente en février 2015, mais la liste a été supprimée une fois que l'histoire a commencé à attirer l'attention des médias.

Le mois dernier, la famille Broaddus a fait un geste audacieux, selon NJ.com. Comme personne ne veut payer un million de dollars pour une maison qui porte une stigmatisation si forte, ils ont demandé un permis au conseil d'urbanisme pour démolir la maison et la remplacer par deux nouveaux logements. C'est une façon d'alléger leur fardeau financier pendant que leur poursuite est encore devant le tribunal, et en prime, c'est aussi un FU bien rangé pour le harceleur.

2) Le pilleur de tombes russe

Dans ce cas, une photo, même floue, en dit long.

Il ne s'agit que de l'une des 29 « poupées » fabriquées à partir de cadavres de femmes momifiées récupérés dans la maison d'Anatoly Moskvin, 45 ans, décrit par la BBC comme un « historien local et explorateur de cimetière » dans la ville russe de Nijni Novgorod. Chaque poupée humaine était soigneusement habillée, les mains et le visage recouverts de tissu. Certains étaient perchés sur des meubles d'autres sur des étagères. L'un des corps avait été conçu pour ressembler à un ours en peluche, avec une tête d'animal en peluche sur le cou.

The Mirror, qui rapporte que les corps étaient des filles âgées de trois à douze ans, volées dans des dizaines de tombes déterrées, affirme que Moskvin avait un objectif précis en tête en rassemblant sa collection :

Moskvin, qui parle 13 langues et a été décrit par certains comme «un génie», a également donné des noms aux cadavres momifiés et organisé des fêtes d'anniversaire pour eux. Moskvin a également compilé des informations à jour sur la vie de chaque fille qu'il avait déterrée et a imprimé des instructions sur un ordinateur sur la façon de produire des poupées à partir de restes humains.

Ses activités macabres ont apparemment été découvertes lorsque ses parents lui ont rendu une visite surprise bien qu'il ait été arrêté en 2011, il a été jugé inapte à subir son procès.

3) L'incident de la maison effrayante

En août 2006, juste avant le début de leur dernière année au lycée, un groupe de filles conduisait dans leur ville natale de Worthington, Ohio. La nuit ennuyeuse était soudainement remplie d'un potentiel excitant lorsqu'ils ont décidé de passer par ce que les enfants du coin appelaient la «maison effrayante», une habitation délabrée avec une cour envahie par la végétation qui était parfaitement située en face d'un cimetière. Les adolescents pensaient qu'il était abandonné. Ils se sont malheureusement trompés.

Ce n'était pas la première fois qu'Allen S. Davis, 41 ans, un reclus qui vivait dans la maison avec sa mère âgée, était assailli par des invités indésirables qu'il avait déjoué quelques cambriolages en 2006. Il avait un fusil comme protection, et quand il a entendu les filles dehors, il s'est dit qu'il tirerait des coups de semonce, car cela avait fonctionné auparavant. Mais cette fois, une balle capricieuse a touché Rachel Barezinsky, 17 ans, à la tête.

Miraculeusement, elle a survécu et le cas qui a suivi a divisé la communauté. Certaines personnes pensaient que Davis était probablement atteint d'une maladie mentale, mais agissait toujours dans le cadre de ses droits pour protéger sa propriété. Mais comme Fox News l'a rapporté en 2007 :

La police a déterminé que les filles n'avaient pas pénétré sans autorisation parce qu'elles n'étaient pas allées assez loin sur la propriété et qu'aucun panneau clairement visible n'avait été affiché.

Davis a déclaré lors d'entretiens en prison qu'il n'avait pas l'intention de blesser qui que ce soit. Il a finalement plaidé coupable à deux chefs d'agression criminelle pour éviter une enquête interminable sur sa vie personnelle.

En 2009, la mère de Davis est décédée à la maison alors que son fils purgeait sa peine de 19 ans en prison. En 2013, la famille de Barezinsky a déclaré que la jeune femme était "récupérée à 90 pour cent" de ses blessures. La même année, la « maison effrayante » a été achetée aux enchères par de nouveaux propriétaires déterminés à rénover complètement les lieux. Une recherche sur Google Earth prouve qu'ils ont fait un travail incroyable, même s'il est impossible de cacher cette vue du cimetière.

4) L'enlèvement de l'autobus scolaire de Chowchilla

En juillet 1976, 26 enfants âgés de 5 à 14 ans étaient dans leur bus jaune, rentrant chez eux après leur avant-dernier jour d'école d'été à Chowchilla, en Californie. L'ambiance était festive jusqu'à ce qu'une camionnette apparemment en panne bloque la route et que des hommes masqués avec des armes à feu fassent irruption par la porte d'entrée du bus. Les enfants et leur chauffeur ont rapidement été rassemblés dans une paire de camionnettes et conduits pendant 11 heures dans une chaleur étouffante, s'arrêtant finalement dans une carrière de roche près de Livermore, à environ 100 milles au nord de Chowchilla.

L'épreuve est devenue plus étrange et plus effrayante à partir de là. Dans un retour sur l'affaire en 2015, CNN s'est entretenu avec un certain nombre de victimes d'enlèvements, dont Lynda Carrejo Labendeira, qui était en quatrième année à l'époque.

Les ravisseurs ont demandé à chaque enfant son nom, son âge, son adresse et son numéro de téléphone. Ils ont également pris un vêtement ou un objet de chaque élève.

Mais les hommes armés n'ont jamais expliqué pourquoi ils enlevaient les enfants.

"Je me souviens seulement qu'ils nous ont dit de nous taire et de nous taire", a déclaré Carrejo Labendeira.

Avec seulement quelques lumières de construction éclairant la carrière sombre, les ravisseurs ont ordonné aux enfants et au chauffeur de bus d'entrer dans ce qui ressemblait à une tombe massive – une camionnette en mouvement cachée sous terre.

« Il a été enterré dans la terre. C'était comme un tombeau », a déclaré Carrejo Labendeira. « C'était comme un cercueil. C'était comme un cercueil géant pour nous tous.

Chaque otage devait descendre une échelle à l'arrière du véhicule caché, qui avait été transformé en un enclos grossier pour le groupe. Il y avait peu de nourriture et pas de ventilation. Après 16 heures, le seul adulte présent, le chauffeur Edward Ray, et certains des enfants plus âgés ont élaboré un plan, empilant des matelas aussi haut que possible, passant à travers une plaque métallique sur le toit de la camionnette et creusant leur chemin vers la liberté.

Les ravisseurs, qui ont dormi pendant l'évasion, n'ont pas eu de mal à retrouver l'un d'eux, le fils de l'homme qui possédait la carrière. Les trois hommes étaient issus de familles riches, de sorte que le motif du crime – une rançon de 5 millions de dollars qu'ils n'ont jamais pu exiger, car la police de Chowchilla recevait tant d'appels des parents frénétiques des écoliers – reste quelque peu déconcertant. (Leur avocat l'a expliqué comme suit : " Ils sont gourmands. ")

Deux des ravisseurs ont depuis été libérés sur parole, le troisième, qui a passé une période tumultueuse derrière les barreaux, est ensuite éligible en 2018. La survivante Jennifer Brown Hyde n'avait que neuf ans en 1976 l'année dernière, elle a déclaré à CNN que l'expérience la hante toujours.

"Ce n'est pas normal pour quelqu'un qui a presque 50 ans d'avoir peur du noir", a déclaré Brown Hyde.

Jusqu'à récemment, elle devait dormir avec une veilleuse allumée. Et elle fait toujours des cauchemars chroniques.

"Les types de cauchemars que j'ai, j'étais prêt à mourir", a-t-elle déclaré. « En fait, j'ai fait des cauchemars où quelqu'un m'a tué. Je me suis vu à mes propres funérailles.

5) La lettre d'Albert Fish

Albert Fish était un agresseur d'enfants, un tortionnaire (il avait un ensemble de ce qu'il appelait des « instruments de l'enfer », y compris un couperet à viande), un tueur en série, un fétichiste de la merde, un cannibale et un automutilateur. Mais il avait un autre trait désagréable qui l'a élevé de simple monstre à quelque chose d'encore pire : son envie de jubiler. En témoigne la lettre anonyme obscène qu'il a écrite à la mère de sa dernière victime connue, Grace Budd, 10 ans.

Il est adressé à "Ma chère Mme Budd" et c'est la seule chose polie à ce sujet. Voici la partie la plus horrible et la plus horrible (et vous voudrez peut-être vraiment sauter la lecture):

Le dimanche 3 juin — 1928, je vous ai rendu visite au 406 W 15 St. Je vous ai apporté du fromage en pot — des fraises. Nous avons déjeuné. Grace s'assit sur mes genoux et m'embrassa. Je me suis décidé à la manger. Sous prétexte de l'emmener à une fête. Vous avez dit oui, elle pouvait y aller. Je l'ai emmenée dans une maison vide à Westchester que j'avais déjà choisie. Quand nous sommes arrivés, je lui ai dit de rester dehors. Elle a cueilli des fleurs sauvages. Je suis monté à l'étage et j'ai enlevé tous mes vêtements. Je savais que si je ne le faisais pas, je mettrais son sang sur eux. Quand tout fut prêt, je suis allé à la fenêtre et je l'ai appelée. Puis je me suis caché dans le placard jusqu'à ce qu'elle soit dans la pièce. Quand elle m'a vu tout nu, elle s'est mise à pleurer et a essayé de descendre les escaliers en courant. Je l'ai attrapée et elle a dit qu'elle le dirait à sa maman. D'abord, je l'ai déshabillée. Comment a-t-elle donné un coup de pied – mordre et gratter. Je l'ai étranglée à mort, puis je l'ai coupée en petits morceaux pour pouvoir emporter la viande dans mes appartements. Cuisinez-le et mangez-le. Comme son petit cul était doux et tendre rôti au four. Il m'a fallu 9 jours pour manger tout son corps. Je ne l'ai PAS baisé alors que j'aurais pu le souhaiter. Elle est morte VIERGE.

Frémir. La police a pu retrouver le papier à en-tête utilisé par Fish pour envoyer cette missive toxique, ce qui a conduit à son arrestation. Il a avoué, et en 1936, il a été exécuté dans « Old Sparky » à la prison Sing Sing de New York.

6) Le meurtre au hublot

Les décès de navires de croisière font les gros titres avec une fréquence inquiétante. L'un des tout premiers à atteindre la notoriété a été le meurtre de l'actrice anglaise Eileen Gibson, également connue sous son nom de scène, Gay Gibson. En 1947, le jeune homme de 21 ans rentrait en Angleterre depuis l'Afrique du Sud à bord du Château de Durban, fraîchement sortie de son apparition dans une production de la pièce de Clifford Odets Garçon d'or.


6 Raie pastenague de la rivière Géante

Les raies ont déjà consolidé leur place dans les annales de la terreur en faisant ce que tant d'animaux plus gros et plus venimeux n'avaient pas réussi à faire dans le passé : tuer Steve Irwin. Mais il y en a un qui aurait probablement gardé le chasseur de crocodiles hors de l'eau.

Nous sommes désolés de vous informer que ce n'est en aucun cas photoshoppé ou modifié, et qu'il s'agit en fait d'une raie pastenague de 16 pieds de long. Il semble que Mère Nature était à la fois paresseuse et malveillante lorsqu'elle a sculpté ce qui est essentiellement un drap de lit king-size, puis a mis une pointe de poison dentelée de 15 pouces sur son cul. Soit dit en passant, cette barbe est connue pour empaler des parties du corps, les embrochant parfois complètement et même pénétrant l'os.

La raie pastenague géante est une abomination qui nous a été envoyée directement par fax depuis l'ère jurassique, il y a 100 millions d'années. Voir? Nous n'avons pas besoin d'une équipe de scientifiques qui jouent à Dieu pour ramener les horreurs du Jurassique, elles sont déjà là.

Thaïlande, Nouvelle-Guinée, Bornéo et, surprise surprise, Australie. Ils vivent exclusivement dans les rivières d'une partie du monde où les rivières sont uniformément troubles, ce qui rend ces poissons venimeux géants invisible également. Comme si vous aviez vraiment besoin d'une autre raison pour éviter l'hémisphère sud.

En relation: Photos du passé qui ressemblent à de la fantaisie trippy


11 L'entrée du musée Kafka -- Prague

Prague voulait clairement que le musée de son plus grand auteur, Franz Kafka, soit quelque chose de spécial. C'est pourquoi nous avons la sculpture ci-dessus dans la cour. Si vous pensez qu'ils ont l'air de pisser dans une piscine en forme de République tchèque, regardez de plus près.

. dit que c'est exactement ce que vous regardez.

C'est l'œuvre de David Cerny, un artiste salué par la moitié de ses pairs comme un génie controversé et méprisé par l'autre moitié comme un pur connard. Ce ne sera pas son seul arrêt sur cette liste.

Les dongs des statues sont robotiques, donc ils mouvement. Ils pissent des formes dans l'eau, et vous pouvez également leur faire pisser une phrase de votre choix en envoyant un SMS à un numéro payant. Et Cerny a trouvé quelqu'un pour accepter ça. Et au fait, ce n'était même pas son projet le plus ridicule lié au pénis. Il était autrefois très, très proche de pouvoir faire ressembler le Théâtre national tchèque à ceci :

Cette pièce allait s'appeler "Nation to Itself Forever", un homme doré de 30 pieds éjaculant de la vapeur à intervalles aléatoires. Il a malheureusement été annulé juste avant l'installation, ce qui, nous le supposons, signifie que Cerny a été contraint de payer un pari qu'il a fait à un autre artiste il y a des années à propos de combien de merde il pouvait s'en tirer avant que quelqu'un n'arrête de lui écrire des chèques.

Heureusement, ce n'est pas le seul hommage artistique de Prague à Kafka. Il y a aussi ça.

Connexes : Jeter des politiciens par les fenêtres : une tradition historique de Prague


4 La tombe des crânes engloutis

En 2009, des archéologues fouillaient le fond d'un lac asséché préhistorique à Motala, en Suède, lorsqu'ils sont tombés sur les fondations d'une mystérieuse structure en pierre. scellé au fond d'un ancien lac foutu. Plutôt que de tourner la queue et de s'enfuir si vite que leurs jambes ont tourné inutilement en l'air pendant quelques minutes comme un dessin animé de Scooby-Doo, les scientifiques stupidement courageux ont commencé à creuser. Ils ont finalement déterré le genre exact de choses que l'on attend des structures mystérieuses primitives : des os d'animaux, des outils en pierre et, oh oui, les crânes vieux de 8 000 ans de 10 personnes, allant des petits enfants aux personnes âgées.

Et puis ils ont trouvé un onzième crâne enfoui profondément dans la boue ancienne du fond du lac.

Et puis ils ont trouvé des fragments de l'un des autres crânes. délibérément logé à l'intérieur du crâne du 11e crâne.

Récapitulons : pour des raisons qui ne nous sont pas claires, une société ancienne a probablement massacré 11 personnes dans une hutte de pierre au fond d'un lac, puis a placé les morceaux du crâne d'une personne décédée dans l'espace cérébral d'une autre personne, comme le la poupée gigogne la plus horrible du monde.

Mais l'horreur ne s'arrête pas là : non seulement quelqu'un a peut-être frappé le crâne d'une personne avec le crâne d'une autre personne, mais, avant d'être enterré à l'intérieur de la tombe, plusieurs des corps ont été piqués à travers eux et ont ensuite été incendiés. Cela n'a pas nécessité une déduction minutieuse de la part des excavateurs à découvrir : deux des crânes ont été trouvés avec les pieux encore incrustés (et dans un cas, entièrement fusionnés avec).

Les théories officielles sont partout, des pratiques funéraires bizarres à un groupe de guerriers montant les crânes de leurs adversaires vaincus comme trophées de guerre. Mais nous pensons différemment : peut-être que les mystérieux hommes préhistoriques qui ont mis les ossements là-bas en premier lieu étaient les gentils, essayant simplement de réprimer une ancienne infestation de vampires.

Par euh. en battant les vampires à mort avec les crânes de leurs proches, on devine ? C'est une de leurs faiblesses, non ? De l'ail, du soleil, de l'eau bénite, se faire renverser la tête avec la tête coupée de leur propre frère. Vous savez : les trucs canon habituels.

En relation: Une histoire courte et étrange des vrais crânes utilisés dans 'Hamlet'


7 catastrophes de gouffre terrifiantes

Photo AP/Avec l'aimable autorisation de Golfmanna

Les gouffres semblent être effroyablement instantanés - à un moment donné, vous êtes sur le 14e trou d'un terrain de golf à Waterloo, dans l'Illinois, et l'instant suivant, vous êtes à 18 pieds sous le sol. Mais techniquement, des dolines se développent avec le temps dans des zones souterraines qui ne peuvent pas s'écouler correctement. Une accumulation d'eau dissout lentement la roche, créant des cavernes qui finissent par briser la surface, parfois d'une manière horriblement dramatique. Heureusement, le golfeur dans ce cas, Mark Mihal, a survécu à sa chute surprenante, et des amis ont réussi à le hisser en sécurité avec une corde en 20 minutes. Mais d'autres personnes, résidences et artères principales de la ville n'ont pas eu cette chance. Faisons un voyage dans le passé.

1. Le gouffre de Floride qui a avalé un homme : Jeff Bush, un mari et père de 37 ans, était dans sa chambre en Floride le 28 février lorsque la Terre s'est ouverte, l'avalant ainsi que tout ce qu'il y avait dans sa chambre. Le trou expansif mesurait environ 20 pieds de large et avait été presque complètement caché par la maison au fur et à mesure qu'il grandissait et se déplaçait. Les cinq autres personnes de la maison s'en sont sorties indemnes. Jeremy Bush a tenté de sauver son frère en sautant dans le trou, mais a dû être secouru lui-même. Trois jours plus tard, la recherche du corps de Bush a été annulée, le sol étant considéré comme trop instable et dangereux pour continuer. La maison (voir ci-dessus) a été rasée, et les maisons voisines ont été évacuées. « Il n'y a pratiquement aucun endroit en Floride qui soit à l'abri des gouffres, explique Sandy Nettles, consultant en géologie à Tampa. Il n'y a aucun moyen de prédire où un gouffre va se produire. » (Edward Linsmier/Getty Images)

2. Le gouffre guatémaltèque de 30 étages de profondeur : Le 30 mai 2010, un énorme gouffre « s'est effondré » à Guatemala City, au Guatemala, tuant au moins un homme et engloutissant tout un immeuble de trois étages. Le trou, qui mesurait environ 60 pieds de large et 30 étages de profondeur, a peut-être été construit pendant des mois, voire des années. Mais les experts soupçonnent que la tempête tropicale Agatha, qui a balayé le pays et déversé plus de 3 pieds d'eau de pluie, était probablement le déclencheur final. (AP Photo/Moises Castillo)

3. La fosse de goudron du Texas : Daisetta, au Texas, a la malheureuse distinction géologique d'être assise au sommet d'un dôme de sel. Et cela a probablement causé des gouffres en 1969, 1981 et, plus récemment, en 2008. La dernière ouverture a commencé assez modestement, à seulement 20 pieds de large. Mais tout au long de la journée, le phénomène a semblé avoir un appétit insatiable pour la terre, atteignant environ 900 pieds de diamètre et 260 pieds de profondeur. Les résidents à proximité ont regardé le gouffre vorace consommer des équipements de champ pétrolifère, des arbres et des véhicules – créant ce qui semblait être une fosse de goudron menaçante grâce au mélange d'huile et de boue en son centre. Heureusement, le gouffre s'est finalement stabilisé et personne n'a été blessé. (AP Photo/L'entreprise Beaumont, Dave Ryan)

4. La ville fantôme en train de couler de l'Oklahoma : Situé dans le coin nord-est de l'État, Picher, en Oklahoma, était autrefois le champ minier de plomb et de zinc le plus productif de la région. Près d'un siècle plus tard, c'est une ville fantôme. Toute cette exploitation minière a gravement endommagé la géologie de la ville, la rendant invivable en raison de la pléthore de gouffres, comme celui-ci (photo de 2008), ainsi que des montagnes ou de la roche et de l'eau contaminée. (AP Photo/Charlie Riedel)

5. La colère des ouragans : 2004 a été une année difficile pour les habitants de Deltona, en Floride. Ils ont subi trois des quatre ouragans de l'État. Et puis en décembre, un gouffre s'est ouvert, engloutissant une artère à quatre voies très fréquentée et menaçant le quartier résidentiel environnant. Quelques instants après son apparition le 13 décembre, le gouffre a consumé des arbres, des morceaux de trottoir, un poteau électrique et un panneau clignotant en bordure de route. Poussant au moins 225 pieds de large et 50 pieds de profondeur, la caverne, provoquée par les tempêtes, a été l'une des plus grandes à apparaître dans le centre de la Floride depuis des décennies. (AP Photo/Barbara V. Perez)

6. Couper San Diego : Après la rupture d'une canalisation souterraine le 23 février 1998, un trou s'est ouvert juste à l'ouest de l'Interstate 15, coupant au moins deux routes principales et paralysant les entreprises locales. Il faisait noir et il pleuvait lorsque le trou est apparu pour la première fois, et un banlieusard a conduit sa Honda directement dans le fossé. Il a réussi à s'en sortir indemne, bien que sa voiture ne l'ait pas fait, et il a pu avertir les autres automobilistes venant en sens inverse du trou, aidant deux femmes à échapper de peu au même sort, sautant de leur camionnette quelques instants avant qu'elle ne tombe dans le trou. L'artère a été fermée pendant au moins cinq mois, obligeant quelque 30 000 automobilistes à faire de longs détours. (REUTERS)

7. Casser la banque de la ville : En 1995, une forte tempête de pluie a détruit le sol sous un égout en briques centenaire à San Francisco, provoquant la rupture de l'égout, qui était alors en reconstruction. Ensuite, un gouffre massif mesurant 240 pieds de long, 150 pieds de large et plus de 40 pieds de profondeur a consumé un manoir et endommagé des maisons voisines dans le quartier chic de Seacliff. Bien que personne n'ait été blessé, la ville a subi un énorme coup financier dans les réparations, le nettoyage et les réclamations des propriétaires fonciers adjacents. (AP Photo/George Nikitin)


2 spermatozoïdes 20 fois la taille de la créature dont il provient

Attendez, pourquoi une mouche des fruits figure-t-elle sur cette liste ? Nous avons des prédateurs géants arrachés au centre de la terreur du cerveau, et nous incluons les petits salauds que vous devez chasser de vos bananes ? Eh bien, ce n'est pas la mouche des fruits qui est terriblement énorme. Disons simplement que la mouche emballe une grosse chaleur dans la région du bas.

Nous ne pouvons vraiment pas trouver un moyen de le rendre moins étrange, alors nous allons simplement le dire : il a du sperme géant. Cette image suivante n'est en aucun cas modifiée ou photoshopée - c'est une image à l'échelle. Vole au centre, son sperme en boucle autour d'elle :

Maintenant, le fait que quelque part là-bas se trouve une créature qui doit expulser un spermatozoïde plusieurs fois aussi longtemps que son corps est terrifiant en soi. But we're just scratching the surface.

After all, you figure that surely the female must be a huge hulking example of the species to even be able to fit a sperm longer than the freaking male of the species inside of . oh we can't even finish this sentence it's just too weird. Show the damn picture.

Just what -- that . holy crap, how does that even . wait . it's longer than the female too so that must mean. the female of the species has an equally as long and terrifying reproductive tract. So all you guys and ladies reading this, just imagine being a fruit fly and consider that a six-foot-tall male would have a sperm 120-feet long. If your brain has rightly prevented that image from entering your mind, take a look here.

Related: 5 Underwater Creatures That Look Like Terrifying Nightmares


10 Notable People Thought To Be Immortal

Death is terrifying to most people. For many, the idea of living forever and attaining immortality is a much better alternative than death. This list includes ten human beings declared to be immortal during their life (and sometimes after&mdashdespite death) and as with every story of mystery, myth and legend gets mixed with facts and history, making things even more complicated for us.

Common sense tells us that everything dies. But rather than face that dark truth, humankind continues to believe in alternative sources of infinite life and these ten stories are no exception to this rule.

The stories of the Three Nephites comprise one of the most striking religious legends in the United States. Bearing some resemblance to stories of the prophet Elijah in Jewish lore, or of the Christian saints in the Catholic tradition, the Three Nephite accounts are nevertheless distinctly Mormon. The members of the Church of Jesus Christ of Latter-day Saints, known as Mormons, believe that Jesus Christ visited America after his resurrection and chose 12 apostles from among an ancient group of people there called the Nephites to help spread his Gospel message in the new world. Three of those apostles asked Jesus to change them from human beings into angels and let them remain on Earth until the end of the world so they could help people in need wherever they traveled on the planet, according to the Book of Mormon. Those three translated beings (people who have become angels) are known as the Three Nephites, and stories about their appearances have become a popular part of Mormon lore.

In Greek mythology, Memnon was an Ethiopian king (probably the most popular figure of African heritage in Greek mythology) and son of Tithonus and Eos. During his life he was thought to be an immortal, while as a warrior he was considered to be inferior only to Achilles. At the Trojan War, he brought an army to Troy&rsquos defense but he was killed by Achilles in retribution for killing Antilochus. The death of Memnon echoes that of Hector, another defender of Troy whom Achilles also killed out of revenge for a fallen comrade, Patroclus. Memnon&rsquos death is related at length in the lost epic Aethiopis, composed after The Iliad around the 7th century B.C. Quintus of Smyrna records Memnon&rsquos death in Posthomerica. His death is also described in Philostratus&rsquo Imagines. Memnon&rsquos story might not be very popular, but it&rsquos definitely one of the most intense to read if the chance is given.

Leonard Jones wasn&rsquot an immortal of course and he knew it very well. He was not a very successful politician either, but like most politicians he had the power of convincing others. No matter how unbelievable it might sound to us now, the fact is that he ran his political campaign on the platform of his immortality, and what&rsquos even more odd is that he convinced a lot of people who subsequently voted for him.

The eccentric American who was born in Kentucky in 1797, repeatedly ran for President of the United States and Governor of Kentucky, citing his self-proclaimed immortality as his main political argument. According to Mr. Jones immortality could be achieved through prayer and fasting. He obviously didn&rsquot do enough of these two, because he died from Pneumonia on August 30, 1868 at the young age (for an immortal) of 71.

Most people think of Merlin as an elderly man with a long white beard and a tall pointed hat, who was a magician at the court of King Arthur. But the question is, did he really exist? His father according to legend was an incubus, a demon in male form, who had sexual intercourse with his mortal mother. Merlin was an infamous immortal, who has appeared in various folklore, fairy tales and films. The eternally ancient warlock originates in Old English history, and is most popularly associated with King Arthur, the Lady of the Lake and the Knights of the Round Table. Some fans, even to this day believe that as an immortal he&rsquos still around and protects the royal family of England. As every mythical human figure, Merlin the man behind the myth, probably existed, but like so many other &ldquoimmortals&rdquo before and after him, he probably died too.

Many historians today would agree that Achilles existed and Homer just exaggerated his warrior-skills and accomplishments. Most scholars nowadays believe that Troy itself was no imaginary Shangri-la but a real city, and that the Trojan War indeed happened. Archaeologists who have been digging into the myth of Homer&rsquos poem, believe the legendary war may have been a process rather than a single event and most (if not all) figures mentioned by Homer, indeed existed.

Back to our topic, according to the myths, Achilles was dipped into the river Styx as a baby by his mother to gain impenetrable skin against any weapons, so he was practically invincible . . . Until the moment that Paris decided to poison his heel, which his mother held onto him by. It is generally believed that Achilles was shot in the heel with an arrow and the tendon of the heel has become known as Achilles Tendon and the term Achilles&rsquo Heel has become a metaphor for vulnerability of any sort, after the story of the great epic warrior.

If you&rsquore into mysteries, magic and adventures, then you should definitely check out the story of Nicolas and Perenelle Flamel. In Harry Potter and the Philosopher&rsquos Stone, Nicholas Flamel is featured as the creator of the &ldquoPhilosopher&rsquos Stone.&rdquo Because this stone allows its owner to live forever, it must be protected from falling into the hands of the evil Lord Voldemort.

Although Harry Potter is fictional, Frenchman Nicolas Flamel lived during the late 14th and early 15th centuries. A scholar and scribe, Flamel devoted his life to understanding the text of a mysterious book filled with encoded alchemical symbols that some believed held the secrets of the Philosopher&rsquos Stone. Many myths surround Flamel, including the belief that he successfully created the Stone. His death in 1417 didn&rsquot hurt that myth, and his quest for the Philosopher&rsquos Stone lives on in his writings. Although modern scholarship has cast doubt on the authenticity of alchemical texts ascribed to him, he remains an important figure in the alchemical world.

As Christ was carrying His cross to Golgotha, He stopped for a moment to rest outside the house of a shoemaker named Ahasuerus. When Ahasuerus saw this, he jeered at the Savior, asking Him why He was dallying. Christ then looked at Ahasuerus and pronounced the curse: &ldquoI will stand here and rest, but you must wander the Earth until I return&rdquo. The Wandering Jew many centuries later would become a very popular figure all over the medieval Christian world that spread widely in Europe in the thirteenth century and became a fixture of Christian mythology and literature. The legend of the wandering Jew is founded in part on Jesus&rsquo words given in Matthew 16:28: &ldquoVerily I say unto you, There be some standing here, which shall not taste of death, till they see the Son of Man coming in his kingdom.&rdquo The story has endless variations. Sometimes Ahasuerus is an old man sometimes he remains forever young sometimes he ages and then returns to youth. Ahasuerus is condemned to remember all his past lives according to the myth, but for some reason I tend to believe that the real person Ahasuerus lived only one life and he has been long gone since then.

Enigmatic and attractive, the young count&rsquos skin seemed not to have experienced the passage of time. He used to move from one place to another every moment, taking with him the great secret of his personality, as captivating as it was mysterious. Myths, legends and speculations about St. Germain began to be widespread in the late 19th and early 20th centuries, and continue today. They include beliefs that he is immortal, the Wandering Jew, an alchemist with the &ldquoElixir of Life&rdquo, and that he prophesied the French Revolution. The Count of St. Germain has been variously described as a courtier, adventurer, charlatan, inventor, alchemist, pianist, violinist and amateur composer, but his story remains one of the biggest mysteries to this day.

After a charmed life of meeting leaders and dignitaries from around the globe, in 1779 the mysterious count arrived in Eckenförde, Germany, where&mdashaccording to some official records&mdashhe passed away in his residence there in the year 1784 however, there is no tombstone in that town bearing his name. Almost 200 years after his death, Richard Chanfray, a French magician and singer claimed to be the Count of St. Germain, but unfortunately he died too.

Heracles&rsquo story is one of the most famous around the world. No other individual has achieved so much glory on a universal level, for so many centuries. The stories and labors of Heracles, a man who was so strong and courageous, whose deeds were so mighty, and who so endured all the hardships that were given to him, eventually and according to the legend made him an immortal (metaphorically for sure).

Was there a real Heracles, a man behind these stories? We can&rsquot know for sure. The only certain thing is that just like with the discovery of the city of Troy, archaeologists, fired up the curiosity of historians and the imagination of people around the world, when in 2010 they claimed that evidences showed that the tomb they found in the state of Peloponnese, could be the one of the great mythical hero. The only certain thing is that Heracles, the man who probably existed behind the myth, never achieved real immortality of course, but he managed to become the most famous hero of ancient times and probably the most beloved one too. More stories have been told about him than any other hero and his name has indeed remained immortal in time.

Qin Shi Huang, the founder of the Qin dynasty, is until this day best remembered as the person who gave China a face. His marvelous construction of the Great Wall and the famous Terra cotta Army are both known to everyone in the world. He was one of the most significant Chinese emperors, shaping the country&rsquos history and culture. The people around him, heavily influenced by his great accomplishments started to believe that he was immortal and he tried to make it come true.

According to legend, in his search for eternal life, Qin Shihuang sent one of his servants to find the secret of immortality. The servant, Xu Fudong set sail eastward with thousands of young boys and girls. They never returned to China, perhaps because they feared punishment for failing the mission. Legend says that they found and populated the island we now know as Japan. Qin Shihuang died at the age of 50 in 210 B.C. He died of a quick and lethal disease and proved to his dedicated followers that he was as mortal as every other human being.

Theodoros II is a collector of experiences and a law graduate. He loves History, Sci-Fi culture, European politics, and exploring the worlds of hidden knowledge. His ideal trip in an alternative world would be to the lost city of Atlantis. His biggest passions include writing, photography, and music. You can view his photostream here.


History's 7 Most Bizarre Beauty Trends

There are definitely some peculiar beauty trends out there in 2015, such as "tattooths" and "toe-besity surgery," arguably stemming from the era's obsession with body modifications and losing weight. By revealing what the people of their time found aesthetically and socially valuable, weird beauty trends throughout history help us better understand changing social climates. But they're also just plain fun to learn about, and often inducing of a chuckle or two.

Imagining women covering their teeth in black lacquer (like the Japanese circa the Meiji Era) or plucking out every last eyelash and brow hair to accentuate the forehead (I guess the ladies of the Middle Ages hadn't heard of contouring), shows just how constantly-evolving the world of beauty actually is. One day, I'm sure my penchant towards winged eyeliner and a bold purple lip will be viewed as strange and archaic as well.

Of course, it's arguably important to embrace beauty as an act of body positivity, creativity, and agency. But these extreme techniques remind us that the history of the beauty routine is pretty sexist and body negative.

Check out some of these weird beauty trends throughout history. Some are pretty rad, while others are just out of this world bizarre.

1. Unibrows Made Of Goat's Hair

As we all know, the beautiful Frida Kahlo rocked the hell out of her unibrow. However, it was a popular beauty trend long before her existence. According to the New York Times, the ancient Greeks valued the beauty of a unibrow as it became known to signify intelligence and beauty in women. Women who didn't have unibrows would even connect their brows with kohl or dark powder. According to Mental Floss, some actually fashioned false brows out of goat's hair and tree resin!

2. Accentuated Veins Á La Marie Antoinette

During pre-revolution era France, pale skin was all the rage thanks to trendsetters like Marie Antoinette. With pale skin, however, often come more noticeable veins (something feminine people of today's society don't necessarily appreciate), and they were coveted just as much by women of this time. So much so that they would often color in their veins with blue pencil to highlight their vascular features, according to BuzzFeed.

3. Removing Eyelashes In The Middle Ages

Today, many of us do whatever we can to have the fullest and longest set of lashes around, whether that be using mascara that promises volume or conditioning treatments for growth and enhancement. However, it hasn't always been this way. During the Middle Ages, the forehead was considered the sexiest part of a woman's face. Selon Marie Claire, women often removed most or all of their eyelashes (and eyebrows as well!) to accentuate this part of their faces. This is one wild look that I don't think I would ever have the strength to get behind honestly.

4. DIY Blush In The Victorian Era

England in the Victorian era did not see very much makeup thanks to the Queen, who condemned it as a practice limited to actors and prostitutes. To make up for the lack of rogue, women of this time had to get super DIY. According to Into The Gloss, they would privately bite their lips and pinch their cheeks to create a rosy glow on the face and mouth before meeting suitors. Based on my (albeit brief) attempts at this look, the ladies must have been biting and pinching pretty damn hard and for longer periods of time to achieve it. Beauty is pain, I guess.

5. Black Teeth

In a world where white teeth are embraced and every other toothpaste on the market seems to have some kind of whitening agent inside it, it's interesting to consider the Japanese beauty trend Ohaguro, popular in the Meiji era. Ohaguro refers to black lacquered teeth, which can be achieved by drinking "an iron-based black dye tempered with cinnamon and other aromatic spices," according to popular blog Stuff Mom Never Told You. This practice was banned in the 1870s when the empress of Japan daringly rocked white teeth as a move toward modernization. Fun facts: Blackened teeth held up better than untreated ones (rad!), and the darkened smiles symbolized women's submission to men (gross).

6. The Dead White Look

Humans of the 18th century (as well as centuries before then) were huge fans of a pale face. However, the way in which they achieved it was pretty sketchy. Using a mixture involving white lead and vinegar, people would powder their faces as makeup and as a whitening agent. Selon NBC News, the white lead would also even out the skin and erase freckles. Sometimes, they'd top it off with a bit of red lead for a rosy glow.

However, this heavy duty stuff was not made for faces, and would eventually break down the skin and cause scarring as well as illness. At least they looked just the perfect amount of ghostly, I suppose, considering this look could come with deadly consequences.

7. A Perfect Complexion Thanks To Arsenic

Once using lead for the complexion came to an end, eating arsenic for the purpose of beauty became all the rage (I guess that seemed safer?). This product, which we know to be deadly, also helps in evening out complexion and whitening the skin. Selon New York Magazine, "They could also make you go bald. To add insult to injury, if you stopped taking them abruptly, it would cause your complexion to go haywire, thus incentivizing you to keep taking them." Sears even sold Arsenic Wafers in 1902, according to Mental Floss.


Voir la vidéo: 10 HISTORIAN KUULUISAA HUIJAUSTA