Situle AK-140 - Histoire

Situle AK-140 - Histoire



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Situle
(AK-140 : dp. 14 360 ; 1. 441'6" ; né. 56'11" dr. 28'4", s. 12,5 k. ; cpl. 276 ; a. 1 5", 1 3", 2 40 mm ; voir EC2-S-C1)

Situla (AK-140, ex John Whiteaker MC coque 1590) a été posée le 9 janvier 1943 par l'Oregon Shipbuilding Co., Portland, Oreg.; lancé le 7 février 1943 - parrainé par Mlle Anne Whiteaker, et commandé le 14 janvier 1944, le Lt. Comdr. Dewey F. Anderegg, USNR, aux commandes.

Situla a été accepté de la War Shipping Administration sur une base coque nue le 2 décembre 1943 converti en cargo au San Francisco Navy Yard; aménagé à San Pedro ; a tenu sa croisière shakedown de San Diego le 31 janvier 1944; et est revenu ensuite à San Diego le 11 février pour un autre routage. Le 17, elle a navigué pour Kahului, Hawaï a déchargé sa cargaison et s'est déplacée à Pearl Harbor le 29 février.

Le cargo a navigué pour les îles Marshall le 21 mars et a opéré de Majuro jusqu'au 11 mai. Elle est revenue à Pearl Harbor du 22 mai au 19 juin et a navigué ensuite pour Eniwetok, via Kwajalein, pour livrer la cargaison. Du 26 septembre au 21 novembre, Situla fait la navette entre Eniwetok, Kwajalein, Saipan et Guam. Suite à la disponibilité du chantier naval à Pearl Harbor du 21 novembre au 10 décembre 1944, l'AK est revenu à son devoir de réapprovisionnement de l'île jusqu'à ce qu'il navigue pour Portland Oregon, le 5 avril 1945 pour la mise en cale sèche et la révision.

Le 30 mai, Situla sort de Portland avec une cargaison de l'armée pour Guam. Elle a été détournée vers Sadpan et chargée de chars ventrale de l'armée de l'air destinés à Ie Shima, Okinawa Gunto. Le navire est arrivé à Ie Shima le 10 août et y a été ancré à la fin de la guerre. Elle est restée là jusqu'au 7 octobre quand elle a navigué pour Yokohama, Japon, en arrivant le 12 octobre. Le 30, Situla a navigué pour San Francisco, via Saipan, avec tout l'espace passager disponible rempli par les décharges de l'armée et de la marine.

La Situla est restée sur la côte ouest du 29 novembre 1945 au 23 avril 1946, date à laquelle elle a reçu l'ordre de retourner à Pearl Harbor pour des services photographiques et un layup. Elle a été désarmée au Chantier Naval là le 23 avril 1946. Le cargo est revenu à San Francisco le 28 novembre 1947 pour l'élimination. Elle a été déshabillée et remise à la Commission maritime à Suisun Bay le 30 décembre 1947. Situla a été rayée de la liste de la Marine le 22 janvier 1948.


Chantier naval de San Francisco

Les Chantier naval de San Francisco était un chantier naval de la marine américaine à San Francisco, en Californie, situé sur 638 acres (258 ha) de front de mer à Hunters Point, dans le coin sud-est de la ville. À l'origine, Hunters Point était un chantier naval commercial créé en 1870, composé de deux bassins de radoub achetés et construits à la fin du XIXe et au début du XXe siècle par la société Union Iron Works, plus tard détenue par la Bethlehem Shipbuilding Company et nommé Cales sèches de Hunters Point, situé à la pointe Potrero.


Le musée J. Paul Getty

Cette image est disponible en téléchargement, sans frais, dans le cadre du programme Open Content de Getty.

Inconnu 21 × 19,8 cm (8 1/4 × 7 13/16 po) 71.AC.226.1

Les images Open Content ont tendance à être de grande taille. Pour éviter les frais de données potentiels de votre opérateur, nous vous recommandons de vous assurer que votre appareil est connecté à un réseau Wi-Fi avant de télécharger.

Actuellement visible à : Getty Villa, Gallery 110, The Etruscans

Détails de l'objet

Titre:
Artiste/fabricant :
Culture:
Endroit:
Moyen:
Numéro d'objet :
Dimensions:

21 × 19,8 cm (8 1/4 × 7 13/16 pouces)

Titre alternatif :

Seau à deux anses (titre d'affichage)

Département:
Classification:
Type d'objet:
Description de l'objet

La situle a une base légèrement concave, des parois abruptes qui s'évasent puis s'inclinent fortement au niveau de l'épaule, et une large bouche avec une lèvre verticale. Un rebord épaissi a été formé en pliant la paroi de la bouche sur un fil en alliage de cuivre et en le sertissant. De chaque côté se trouve une plaque de poignée, qui est fixée à l'extérieur de la bouche au moyen de deux rivets. Les plaques rectangulaires ont une paire d'anneaux verticaux faisant saillie au-dessus du rebord. Deux poignées d'anse torsadées avec des bornes incurvées en S sont enroulées à travers les anneaux verticaux. Le corps du récipient est composé de trois tôles martelées en alliage cuivre-étain : une forme la base, et deux tôles sont rivetées ensemble pour former les parois. Des rivets à tête cylindrique ont été appliqués à intervalles rapprochés pour fixer la base à la paroi inférieure. Une série verticale de rivets plats à tête cylindrique et fraisée fixent les deux feuilles de paroi au niveau du joint de recouvrement sous les plaques de poignée. Des rivets à tête cylindrique non structuraux ont été appliqués verticalement au centre des côtés avant et arrière du navire pour créer un effet décoratif symétrique. Suspendu aux extrémités incurvées en S de chaque poignée se trouve un pendentif à double spirale. Des pendentifs à double spirale pendent de paires de crochets en serpentin, qui sont attachés au bord central avant et arrière, et qui servaient également de supports pour les poignées abaissées. Le corps de la situle a été restauré en de nombreux points, il manque deux des huit pendants en spirale d'origine : l'un à la base d'une anse et l'autre sur le côté. Typique de la culture villanovienne et étrusque primitive, la forme du seau ou du seau est connue sous le nom de situle. Cet exemple se distingue par ses poignées délicatement torsadées et ses spirales pendantes ornementales. Ses parois abruptes sont agrémentées de rivets sphériques, un traitement privilégié des métallurgistes de l'âge du fer. Les situles étaient des conteneurs polyvalents utilisés pour les tâches domestiques et servaient parfois aussi d'urnes funéraires. Ce type est peut-être originaire de Vulci, un célèbre centre de bronzage. De riches gisements de métaux dans les collines du nord de l'Étrurie fournissaient une industrie florissante qui produisait des armures et des armes, des bijoux et des ceintures, ainsi que des ustensiles ménagers.

Travaux connexes
Travaux connexes
Provenance
Provenance

Royal Athena Galleries, vendu au J. Paul Getty Museum, 1971.

Bibliographie
Bibliographie

Ces informations sont publiées à partir de la base de données des collections du Musée. Les mises à jour et les ajouts découlant des activités de recherche et d'imagerie sont en cours, avec du nouveau contenu ajouté chaque semaine. Aidez-nous à améliorer nos dossiers en partageant vos corrections ou suggestions.

/> Le texte de cette page est sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International License, sauf indication contraire. Les images et autres médias sont exclus.

Le contenu de cette page est disponible conformément aux spécifications du cadre international d'interopérabilité des images (IIIF). Vous pouvez voir cet objet dans Mirador - une visionneuse compatible IIIF - en cliquant sur l'icône IIIF sous l'image principale, ou en faisant glisser l'icône dans une fenêtre de visionneuse IIIF ouverte.


La Situle de Basilewsky

  • Y compris la hauteur de la tête du masque : 17,8 cm
  • Au diamètre supérieur : 12,2 cm
  • Au diamètre inférieur : 10,3 cm
  • Poids : 0.92kg
  • AVXIT EZECHIE TER Q(U)INOS Q(U)I PATER ANNOS + OTONI AVGVSTO PLVRIMA LVSTRA LEGAT. CERNVVS ARTE CVPIT MEMORARI CESAR ALIPTES K (Sur la bande inférieure : Pour une traduction différente de la deuxième phrase de la bande inférieure, voir : H. Fillitz in Otto der Grosse : Magdeburg und Europa. Magdeburg, 2000, catalogue n° VI.2, P. 411. 'Cesar être conscient de l'œuvre d'art et se souvenir des aliptes (soit traduit par carver ou traduit par annointer c'est-à-dire l'évêque qui oint l'empereur au couronnement. Il semble possible que l'onction évêque doit être rappelé par analogie à la situle à Milan qui porte l'inscription : Vates Ambrosi Gotfredus dat tibi Sancte -Vas veniente sacram spargendum Cesare Lypham (L'évêque d'Ambrosi, Gotfredus, vous donne ce vase, saint César, qui servira à arroser à l'entrée de l'église .) En outre, il y a deux autres bandes supérieures d'inscriptions qui contiennent des lignes du livre du cinquième siècle de l'Hexameter rendu de l'histoire du Nouveau Testament par Coelius Sedulius)
  • '+VIRGO PARENS ALI(A)EQUE SIMVL CVM MVNERE MATRES AD TVMVLVM TENDVNT VACVVM IAM CORPORE TANTO' et 'PROTINVS INFERN(A)E PENETRAVIT LIMINA SEDIS' et 'MISTICA TVRBA VIDET MANIFESTO 'NOMINE IHM' PALPARI MEMBRA FORATA' (Sur la bande du milieu.)
  • 'DIS(C)IPVLIS NAM SPONTE LAVIT VESTIGIA CVNCTIS' et '+ ARGENTI [PARV]O VVMV CECATVS MVNERE IVDAS' et 'PENITVIT POSTQVAM LAQVEO SVSPENDITVR ALTO' et 'HAVT ONATES la bande supérieure DEVM CVI CVNT'NCTA

Acheté par Ferenc Pulszky à Florence. Puis dans les collections suivantes : Spitzer, Aachen Dr. Chaffers (vente Sotheby's 17 février 1857) S. Attenborough, Basilewski, St Petersburg, Tsar Alexander III (1881-94), St Petersburg, et The Hermitage Museum, Leningrad.

Importance historique : La situle de Basilewski se distingue du groupe des ivoires apparentés par la qualité exceptionnellement élevée de sa fabrication et la grande beauté de ses compositions. Bien qu'il soit à proprement parler un vase utilisé dans la liturgie officielle, il résume cependant les idées contemporaines de la royauté ottonienne, son aspiration au passé impérial romain, et ses liens avec l'église, c'est donc un véritable monument impérial.

  • La Bible, la version King James Jean 20:19-23
  • La Bible, la version King James Matthieu 28:16-20
  • La Bible, la version King James Marc 16:14-18
  • La Bible, la version King James Luc 24:36-49

Une situle est un seau conçu pour contenir de l'eau bénite. Les situles en ivoire sont très rares et n'étaient apparemment faites que pour des cérémonies spéciales. Parmi les quelques situales qui subsistent, cet exemple se distingue par la qualité exceptionnellement élevée de sa fabrication et la grande beauté de sa composition. Il est sculpté de douze scènes de la Passion du Christ disposées sur deux rangées et a probablement été réalisé vers 980 pour la visite de l'empereur allemand Otton II à Milan.

Trois situles de la période ottonienne ont survécu, une à Milan d'environ 979, aujourd'hui, et une à Aix-la-Chapelle d'environ 1000. Les situles en ivoire étaient faites pour des cérémonies spéciales, comme une visite impériale et restaient dans l'église visitée par l'empereur. La situle et un relief du Christ trônant avec l'empereur Otton II, sa femme et son enfant, tous deux à Milan, se rapportent stylistiquement à la situle actuelle. La relation entre les deux situles et le relief suggère qu'elles ont toutes été réalisées au même endroit (mais pas nécessairement dans le même atelier) et Milan est le centre d'origine le plus probable.

  • P. Williamson (éd.), Sculpture européenne au Victoria and Albert Museum, Londres, 1996, p. 77.
  • Mamat, U. Studien zu Mailandischen Elfenbeinschuifzenei der Ottonischen Zeit. Thèse de doctorat. Université de Vienne. 1968.
  • Lasko. Ars Sacra, 800-1200. Londres. Presse universitaire de Yale. 1994. p.93-4
  • Little, Charles, T. Le groupe d'ivoire de Magdebourg : Un nouveau testament et cycle narratif du Xe siècle. L'Université de New York. Ph D. 1977. p.10, pp.185-190
  • Little, Charles T. 'De Milan à Magdebourg : La place des ivoires de Magdebourg dans l'art ottonien' in Atti del 10 Congresso Internazionale di Studi sull' alto medioevo. Spolète. 1986. pp.447-8.
  • Peroni, A. 'Nota sulla Situla di Gotofredo' in miscellanea Augusto Campana'. Medioevo e Umanesims. 45. 1981. pp.561-74.
  • Peroni, A. 'Magdeburg e Milano: precisazioni e questioni aperte sugli avori ottoniani milanes e sul ciborio di S. Ambrogio' dans Ullmann, E. ed. Der magdeburger Dom Ottonisches Eründung und Stautischer Newban. Leipzig. 1988. pp.82-87.
  • Ribbert, M. Untersuchungen zu den Elfenbeinarbeiten der älteren Metzer Gruppe. Bonn. 1992. p.286, pl.190.
  • Fillitz, h. Die Gruppe der Magdeburger Elfenbeintafeln. Mayence. 2001. pp.5-6. figues. 5a et b.
  • Crivello, F et Grazzini, S. 'Aliptes est, ut quidam dieunt, sculpteur' . 'Osservazioni sulla situla Basilewsky'. Annali della Sculoa Normale Superiori de Pise. IV/I. 1999. pp.199-220.
  • Pevonii, A. 'Die Kunst Mailands und Obesitaiens vin 10. Jahrhundert: Elfenbein Plastik, Goldschuniedekunst' Zeitschuift des pleintschren Veuaiys für khugtwisseuschaft. 58. 2004. pp.197-223.
  • En confiance, Marjorie. éd. La fabrication de la sculpture. Les matériaux et techniques de la sculpture européenne. Londres. 2007. p.117, pl. 211.
  • Williamson, Paul. Sculptures médiévales en ivoire. paléochrétien à roman. Londres, V&A Publishing, Victoria and Albert Museum, 2010, pp. 212-219, cat.no. 53
  • Mende, Ursule. Die Mittelalterlichen Bronzen im Germanischen Nationalmuseum. Bestandskatalog. Nuremberg : Germanischen Nationalmuseums, 2013. ISBN 9783936688627
  • Williamson, Paul, La NACF et la Collection nationale de sculpture. Dans National Art-Collections Fund Review, 1986, pp. 79-80, fig. 3.
  • Williamson, Paul et Motture, Peta (éd.), Medieval and Renaissance Treasures, Victoria and Albert Museum, Londres, 2010

USS Situla (AK-140)

USS Situle (AK-140) était un Cratèrecargo de classe -au service de la marine des États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. C'était le seul navire de la Marine à avoir porté ce nom. Il porte le nom de l'étoile Situla.

Situle (AK-140), anciennement navire de la liberté SS John Whiteaker (MC coque 1590), a été posé le 9 janvier 1943 par l'Oregon Shipbuilding Corporation, Portland, Oregon lancé le 7 février 1943 parrainé par Mlle Anne Whiteaker et commandé le 14 janvier 1944, le lieutenant Comdr. Dewey F. Anderegg, USNR, aux commandes.

Situle a été accepté de la War Shipping Administration sur une base coque nue le 2 décembre 1943 converti en cargo au San Francisco Navy Yard équipé à San Pedro, en Californie a tenu sa croisière d'essai de San Diego le 31 janvier 1944 et est ensuite retourné à San Diego le 11 février pour un routage supplémentaire. Le 17 février, elle a navigué pour Kahului, Hawaï a déchargé sa cargaison et s'est déplacée à Pearl Harbor le 29 février.

Le cargo a navigué pour les îles Marshall le 21 mars et a opéré de Majuro jusqu'au 11 mai. Elle est revenue à Pearl Harbor du 22 mai au 19 juin et a navigué ensuite pour Eniwetok, via Kwajalein, pour livrer la cargaison. Du 26 septembre au 21 novembre, Situle entre Eniwetok, Kwajalein, Saipan et Guam. Suite à la disponibilité du chantier naval à Pearl Harbor du 21 novembre au 10 décembre 1944, l'AK est retourné à son devoir de réapprovisionnement de l'île jusqu'à ce qu'il navigue pour Portland, Oregon, le 5 avril 1945 pour une mise en cale sèche et une révision.

Le 30 mai, Situle sorti de Portland avec une cargaison de marchandises de l'armée pour Guam. Il a été détourné vers Saipan et chargé de chars ventral de l'armée de l'air destinés à Ie Shima, Okinawa Gunto. Le navire est arrivé à Ie Shima le 10 août et y a été ancré à la fin de la guerre. Elle est restée là jusqu'au 7 octobre quand elle a navigué pour Yokohama, Japon, en arrivant le 12 octobre. Le 30 octobre, Situle navigué pour San Francisco, via Saipan, avec tout l'espace passager disponible rempli par les décharges de l'armée et de la marine.

Situle est resté sur la côte ouest du 29 novembre 1945 jusqu'au 23 avril 1946 quand elle a été commandée de nouveau à Pearl Harbor pour les services photographiques et le layup. Elle a été désarmée au Chantier Naval là le 23 avril 1946. Le cargo est revenu à San Francisco le 28 novembre 1947 pour l'élimination. Elle a été déshabillée et remise à la Commission maritime à Suisun Bay le 30 décembre 1947. Situle a été rayé de la liste de la Marine le 22 janvier 1948.


اس‌اس سیتولا (ای‌کی-۱۴۰)

اس‌اس سیتولا (ای‌کی-۱۴۰) (به انگلیسی: USS Situla (AK-140) ) ل آن اینچ (۱۳۴٫۵۷ متر) بود. ا ال اخته شد.

اس‌اس سیتولا (ای‌کی-۱۴۰)
??
الک
اندازی: ژانویه ۱۹۴۳
از ار: ۷ فوریه ۱۹۴۳
دست آورده شده: دسامبر ۱۹۴۳
اام: ژانویه ۱۹۴۴
ات اصلی
: 4.023 t.(lt) 11.565 t.(fl)
ازا: فوت ۶ اینچ (۱۳۴٫۵۷ متر)
ا: فوت ۱۱ اینچ (۱۷٫۳۵ متر)
: فوت ۴ اینچ (۸٫۶۴ متر)
: 12 nœuds.

ا مقالهٔ ا ایق است. انید ا ا کنید.


Les influences astrologiques de la constellation du Verseau

Légende : Le Verseau représenterait Ganymède, fils de Callirhoe, le plus beau des mortels, qui fut porté au ciel par un aigle pour servir d'échanson à Jupiter. Selon d'autres récits, cependant, c'est Deucalion, fils de Prométhée, qui a été transporté au ciel en mémoire du puissant déluge dont seuls lui et Pyrrha ont été sauvés. [Robson , p.28.]

Influences : Ptolémée fait les observations suivantes : "Les étoiles des épaules du Verseau fonctionnent comme Saturne et Mercure celles de la main gauche et du visage font de même : celles des cuisses ont une influence plus conforme à celle de Mercure, et dans un moindre degré avec celui de Saturne : ceux dans le courant d'eau ont un pouvoir semblable à celui de Saturne, et modérément à celui de Jupiter. vertu la constellation semble avoir une certaine règle. La beauté de Ganymède et son vol dans les airs le lient également aux idées de charme personnel et d'aviation auxquelles il est certainement lié. [Robson , p.28-29.]

Les influences astrologiques de la constellation du Verseau données par Manilius :

"Le jeune Waterman, qui du pot renversé verse son ruisseau, confère également des compétences qui ont des affinités avec lui-même : comment deviner les sources sous terre et les conduire au-dessus, transformer le flux d'eau pour pulvériser les étoiles mêmes, se moquer la mer avec des rivages artificiels au gré du luxe, pour construire différents types de lacs et de rivières artificiels, et pour soutenir en altitude à des fins domestiques des ruisseaux qui viennent de loin. Sous cette enseigne habitent mille embarcations réglées par l'eau. Eh bien, l'eau mettra même en mouvement la face du ciel et les habitations étoilées, et fera bouger les cieux dans une nouvelle rotation. Jamais les fils du Verseau ne se lasseront des travaux qui viennent dans le sillage de l'eau et suivent les sources. Ceux qui sortent de ce signe sont d'une espèce douce et d'une race aimable, et aucune méchanceté de cœur n'est la leur : ils sont enclins à subir des pertes : et de richesses ils n'ont ni besoin ni excès. Même ainsi coule le ruisseau de l'urne" [Astronomie, Manilius, Ier siècle après JC, livre 4, p.243.]


Biographie Philip Frank Kantz

Philip Frank Kantz alias Philip F. Kantz alias Philip Kantz alias Phil Kantz, né Harlem Hospital, 506 Lenox Avenue, New York, New York 10037 14 juillet 1922 décédé Morrisania Hospital, 50 East 168th Street, Bronx, New York 10452-7929 4 octobre 1968.

Diplômé de l'Incarnation School, 570 West 175th Street, New York, New York 10033-8026 et The High School of Commerce, 155 West 65th Street, New York, New York 10023-6905.

Le nom inhabituel "Frank" a été choisi pour honorer "un ami de la famille", autrement inconnu et oublié.

Il a grandi entouré de parents et de sœurs aimants, de parents solidaires tristement oubliés, de professeurs magnifiques et accompagné de son chien scout félinicide et gourmand.

Le 2 avril 1941, il s'enrôle dans l'USMC et reçoit le SN 308242.

Le 8 novembre 1941, il a navigué à bord de l'USS PORTER DD356 de Long Beach, en Californie, à TDy au Sixth Defence Battalion, Fleet Marine Barracks, Navy Yard, Pearl Harbor, Hawaii avec de futurs amis de combat.

PVT Grover Cleveland Fennell, Jr. (1922-1955)

PVT Philip F. Kantz (1922-1968)

PVT George Lulek (1919-1992)

PVT Carl R. Reisenweaver (1923-1976)

PVT LeRoy D. Werley, Jr. (1919-2007)

PVT James T. Whitefield (1922-1997)

Les ordres ont été signés par le LtCdr Frederick Irving Entwistle (1899-1977)

Le 29 novembre 1941, Phil a navigué sur l'USS REGULUS AK14 d'Honolulu à Midway avec :

SGT Thomas Jefferson Eley, Sr. (1917-2005)

SGT Johny Blondel Menuisier (1914-2010)

CPL Elwin D. Lipscomb (1919-2002)

PVT Philip F. Kantz (1922-1968)

PVT Carl R. Reisenweaver (1923-1976)

PVT Grover Cleveland Fennell, Jr. (1922-1955)

PVT George Lulek (1919-1992)

PVT LeRoy D. Werley, Jr. (1919-2007)

PVT James T. Whitefield (1922-1997)

//REMARQUE: Daniel Grace USMC (Ret.) a été mentionné dans John Walter Lord, Jr. (1917-2002) "Incredible Victory: The Battle of Midway" (1980) et remercié pour ses souvenirs personnels alors qu'il servait dans le Sixième Bataillon de défense.//

USMC 1941-1945 Pacific Theatre (Batailles de Midway, Tarawa et peut-être Peleliu) avec les 1re et 2e divisions de marines. En plus des tactiques d'assaut amphibie de petites unités, il a été formé en tant qu'opérateur radar, ce qui signifie qu'il détenait probablement une habilitation de sécurité quelconque.

Alors qu'il combattait dans le théâtre du Pacifique, Philip Frank Kantz a été témoin du curieux incident suivant : après des opérations de combat conjointes américano-britanniques contre les forces japonaises sur Betio, l'atoll de Tarawa, la colonie des îles Gilbert et Ellice (aujourd'hui la République de Kiribati), des soldats britanniques ont hissé l'Union Jack sur une plage. Des Américains enragés ont exigé qu'il soit abattu. Les deux parties se tenaient sous la menace d'une arme jusqu'à ce qu'un officier américain intervienne et empêche l'effusion de sang.

Une histoire officielle a brossé un tableau différent :

« Les Marines de Betio ont organisé une cérémonie conjointe de levée du drapeau plus tard dans la matinée. Deux des rares palmiers survivants ont été choisis comme poteaux, mais les Marines ont eu du mal à trouver un drapeau britannique. Enfin, le major Holland, l'officier néo-zélandais qui s'était montré si prophétique sur les marées à Tarawa, produisit un Union Jack. Un musicien de terrain a joué les appels de clairon appropriés. Les Marines de toute la petite île se sont levés et ont salué. Chacun pouvait calculer le coût.

---Colonel Joseph H. Alexander, USMC (Ret), ACROSS THE REEF: The Marine Assault of Tarawa History and Museums Division, Headquarters, U.S. Marine Corps, Washington, D.C 1993 page 47

Immédiatement après la bataille de Tarawa, Phil a été affecté au détail de l'enregistrement des tombes et a noté qu'il devait verser une substance appelée "Forest Green" (non identifiée plus nulle part comme un désinfectant quelconque) sur les cadavres américains.

Il a noté qu'il avait tué 70 Marines japonais (nom officiel Special Naval Landing Forces (SNLF), (. Kaigun Tokubetsu Rikusentai) composé de la 3e Special Base Defence Force et de la 7e Sasebo Special Naval Landing Force SNLF) lors de l'assaut.

REMARQUE : « Sasebo » dérivé de « Sasebo Naval Arsenal » (. Sasebo kaigun k?sh??) L'un des quatre principaux chantiers navals détenus et exploités par la marine impériale japonaise.

Dans une anecdote particulièrement effrayante, Phil et une unité de la taille d'un peloton repoussaient une charge de banzai (Kana : . Kanji : ??) lorsque les Américains ont manqué de munitions. Un officier non identifié a ordonné une contre-attaque et les Marines ont pataugé dans l'ennemi. La baïonnette M1 10" de Phil à l'extrémité de son .30 M1 Garand s'est coincée dans la cage thoracique d'un soldat japonais et s'est pliée, rendant impossible le retrait. Un Marine non identifié avec un .45 a tiré sur le Jap à moitié mort mais si proche de l'oreille droite de Phil qu'il était sourd pendant des jours.

Phil a passé un R&R dans une ferme en Nouvelle-Zélande et l'a déclaré "le plus bel endroit sur terre".

Le 17 février 1944, il a été noté sur l'USS SITULA AK-140 naviguant de San Diego, Californie à Pearl Harbor avec :

Lant Horton, Jr. SN 292121 cote : M.T.S. s'enrôle le 1er décembre 1938 à Portland, Oregon

Obie Horton SN 822 01 03 rating : StM2c s'est enrôlé le 6 mai 1943 Pittsburgh, Pennsylvanie (1922-2002)

Harold Alexander Huber SN 871 91 86 rating : SC3c s'est enrôlé le 21 juin 1943 Omaha, Nebraska

Philip F. Kantz SN 308242 rating : CPL enrôlé le 2 avril 1941 New York, New York

Classement Harold A. Kemmerer SN 838357 : PFC s'est enrôlé le 20 mars 1943 ou le 5 avril 1943 à Philadelphie, Pennsylvanie (1925-1989)

William Edward Kildoo SN 895 70 37 rating : Flc (MM) s'est enrôlé le 17 août 1943 Erie, Pennsylvanie (1921-1980)

Bert Charles Lemmon SN 368 41 46 cote : Slc enrôlé inconnu

Donald Eugene MacNeil SN 654 11 29 cote : WT2c enrôlé le 16 décembre 1941 Portland, Oregon

Julian Garcia Manrique SN 625 14 62 rating : Slc s'est enrôlé le 17 juillet 1942 Houston, Texas

Albert R. Miller SN 473639 rating : SGT enrôlé le 23 octobre 1942 New York, New York

Byron Monroe Morton, Jr. SN 861694 rating : CPL s'est enrôlé le 3 juillet 1943 Springfield, Massachusetts (1924-2013)

Cote Robert J. Mulvey SN 539397 : PFC s'est enrôlé le 1er juillet 1943 à Boston, Massachusetts

Leonard B. Nelson SN 527491 rating : CPL enrôlé le 18 juin 1943 Springfield, Massachusetts

Adolph Herman Oltmann SN 347 13 94 cote : F2c enrôlé le 3 décembre 1942 Little Rock, Arkansas (1924-2016)

William M. O'Melia SN 879872 rating : CPL enrôlé le 22 juin 1943 Boston, Massachusetts

Pendant le transit d'un aéroport non spécifié à Hawaï, Phil est allé boire à une fontaine d'eau et a découvert qu'elle distribuait du jus d'ananas !

Marié à Marcella Marie Kantz née Shine (1929-2004) en 1950, licence de mariage du comté de Bronx 2547.

Après la guerre, Phil s'est installé dans un bon emploi avec State Elevator Co., Bronx, New York, maintenant Tri-State Elevator Co., 511 Fifth Avenue, Pelham, New York 10803-1205 en tant que mécanicien d'ascenseur.

Phil était un amoureux de la poésie avec une belle voix pour l'art perdu de la poésie de déclamation à la fin des années 1930, il avait mémorisé des dizaines d'œuvres pour la récitation publique officielle, y compris "La charge de la brigade légère", "Le Congo", "La crémation de Sam McGee', 'L'Oeil Vert du Dieu Jaune', 'The Highwayman', 'Lochinvar', 'The Raven', 'Woodman, Spare that Tree', 'The Wreck of the Hesperus', et son favori personnel, 'Horatio au Pont'.

L'âge, l'art et l'homme ont disparu depuis longtemps, au grand dam de nous tous.

C'était un fin artiste amateur (hélas, seules deux ou trois de ses œuvres ont survécu), bricoleur, bricoleur, menuisier et ami de tous : de tous les marchands juifs des Hauteurs à l'équipe ethnique animée du Nippon Club (situé dans ces jours à 1 Riverside Drive à 72nd Street près de Riverside Park, New York, New York 10023) qui aimait le voir se présenter pour réparer les ascenseurs.

« C'est le SPLING, M. Phil ! Le SPLING !

« Serait-ce le SPLING ? répondit Phil, appréciant le fait que la langue japonaise n'a qu'une seule consonne liquide, tandis que l'anglais en est doué de deux.

Sa veillée à la maison funéraire McGonnell, 1295 St Nicholas Avenue, New York, New York 10033 était, selon le propriétaire, "la plus fréquentée depuis des années".

Il a été tué lorsqu'un Ford (M-05435913 91780931 plaque 43I5BC) exploité par Joseph Francis Melnicki, Sr. (1909-?) East 164th Street alors qu'il marchait d'est en ouest et "est sorti de derrière un pilier El".

L'enquête a été menée par l'Accident Investigation Squad (A.I.S.) Patrolman Levin (badge 22661).

Son nom a été mal orthographié comme « Phillip Kantez » sur le rapport de police du 42e arrondissement rempli par le patrouilleur Edward Kramer (badge 17606) du 42e arrondissement (30 Washington Avenue, Bronx, New York 10451).

Phil a été emmené à l'hôpital Morrisania, 50 East 168th Street, Bronx, New York 10452 (fermé en 1976) "attention Benefield" où il a été prononcé.

Le patrouilleur Murphy (badge 15084) de la 34e circonscription est venu à la porte pour avertir à 13 h 40. Andy et Philip étaient à la maison.

Le rapport indiquait clairement "la ville n'est pas impliquée".

REMARQUE : le fils de Melnicki, Joseph Francis Melnicki, Jr. (1931-1973) était un héros de la guerre de Corée --- lauréat de la Silver Star.

(en r?le infâme papier peint vert feuillu dans la "chambre d'amis")

"Un sandwich borgne égyptien."

"Je suis bon pour copier des peintures, mais pas trop bon pour faire des originaux."

"Il fait assez froid pour geler le nez d'un singe en laiton."

"Ne pointez jamais une arme sur quelqu'un à moins que vous ne le tuiez."

"Reculez et laissez l'homme travailler."

Les seuls hommes que j'ai vus sur la plage avec moi étaient des New-Yorkais et des Sudistes."

"Le pauvre gars ressemble à un taxi avec ses portes ouvertes."

Mary M. Buckley Kantz (1888 - 1968)

Marcella Marie Shine Kantz (1921 - 2004)*

Margaret Anna Kantz Green (1908 - 1959)**

Florence C. Kantz Léonard (1916 - 1972)

Grace Lillian Kantz Henderson (1918 - 2002)

Philip Frank Kantz (1922 - 1968)

Philip Frank Kantz (1922 - 1968)

Remarque : Pierre tombale verticale en marbre blanc, 42" x 13" x 4", poids environ 230 lb.

Cimetière national de Long Island

Soumis : 11 janvier 2018

© Copyright 2021 Ralph Monclar. Tous les droits sont réservés.


Sujets similaires ou similaires à Situle de la Pania

Diptyque consulaire en ivoire, qui date de la fin du Ve siècle après JC et est conservé au Museo di Santa Giulia de Brescia. Acquis par le cardinal Angelo Maria Querini au XVIIIe siècle, l'œuvre passa au Museo dell&# x27Era Cristiana dans son testament. Wikipédia

Produit du VIIe au IVe siècle av. J.-C., il est un élément majeur de l'art étrusque. Fortement influencé par la peinture sur vase grecque, et a suivi les principales tendances de style au cours de la période. Wikipédia

Diptyque en ivoire, mesurant 27x9x2 cm) datant du début du Ve siècle après JC. Seule la plaque de gauche, conservée au Museo di Santa Giulia de Brescia, a survécu. Acquis par le cardinal Angelo Maria Quirini au XVIIIe siècle et a été donné au Museo dell&# x27Era Cristiana au XIXe siècle. Wikipédia

Production artistique qui s'est déroulée en territoire romain à l'époque de la République, conventionnellement de 509 à 27 av. Civilisation artistique autonome. Wikipédia

Sarcophage grandeur nature d'une noble étrusque datant de 150-140 av. Depuis 1887, il fait partie de la collection du British Museum&# x27s. Découvert en 1886 à Poggio Cantarello près de Chiusi en Toscane et vendu par la suite, avec son contenu, au British Museum. Wikipédia

Le tombeau commun de la famille patricienne Scipion pendant la République romaine pour les inhumations entre le début du IIIe siècle avant JC et le début du Ier siècle après JC. Ensuite, il a été abandonné et en quelques centaines d'années, son emplacement a été perdu. Redécouvert deux fois, la dernière fois en 1780 et se dresse sous une colline au bord de la route derrière un mur aux numéros 9 et 12 de la Via di Porta San Sebastiano, Rome, où il peut être visité par le public moyennant un petit droit d'entrée. Wikipédia

La période de l'histoire grecque allant du VIIIe siècle av. J.-C. à la deuxième invasion perse de la Grèce en 480 av. A l'époque archaïque, les Grecs s'installent de part et d'autre de la Méditerranée et de la mer Noire, jusqu'à Marseille à l'ouest et Trapezus (Trébizonde) à l'est et à la fin de l'époque archaïque, ils font partie d'un réseau commercial qui s'étend sur l'ensemble de la Méditerranéen. Wikipédia

Membre des Magonides, une famille carthaginoise de généraux héréditaires, et avait le commandement des forces carthaginoises entre 406 avant JC et 397 avant JC. Il est principalement connu pour sa guerre en Sicile contre Dionysius I de Syracuse. Entre 550 avant JC et 375 avant JC, la famille magonide de Carthage a joué un rôle central dans les affaires politiques et militaires de l'empire carthaginois. Wikipédia

L'histoire de la Sicile grecque et hellénistique a commencé avec la fondation des premières colonies vers le milieu du VIIIe siècle av. Les Grecs de Sicile étaient connus sous le nom de Siceliotes. Des tentatives ont été faites pour mettre toute l'île sous domination grecque, mais celles-ci ont définitivement pris fin vers 276 av. Wikipédia

Diptyque en ivoire de l'Antiquité tardive de la taille d'un livre datant de la fin du IVe ou du début du Ve siècle, dont les panneaux représentent des scènes de pratiques religieuses rituelles païennes. Se tourner vers le christianisme et rejeter la tradition classique. Wikipédia

L'utilisation du bronze date de la plus haute antiquité. Alliage composé de cuivre et d'étain, dans des proportions qui varient légèrement, mais peut normalement être considéré comme neuf parties de cuivre pour une d'étain. Wikipédia

Sculpture en ivoire de morse, probablement de Paris vers 1300, maintenant dans The Cloisters, New York. Doublé de traces de peinture et de dorure. Wikipédia


Alaska moderne

En même temps, un groupe finançait des forages à Dry Bay. Ceux-ci étaient également improductifs, de même que les puits forés à Puale Bay, près de Cold Bay à l'extrémité de la péninsule de l'Alaska.

La première opération de forage pétrolier productive de l'Alaska a eu lieu à Katalla, dans le golfe d'Alaska, au sud du delta de la rivière Copper. Des suintements avaient été signalés autour du rivage de la baie Controller pendant de nombreuses années. Vers 1900, un groupe d'investisseurs a demandé à un expert pétrolier anglais d'évaluer le potentiel de la région. Il était positif, et peu de temps après, le forage a commencé. Alors que certains puits ont trouvé du pétrole, les conditions étaient difficiles et les investisseurs ont décidé de ne pas continuer. .

En 1911, plusieurs nouveaux puits dans le district ont commencé à produire une quantité importante de pétrole. But the quantities were still not large enough to justify the cost of transportation, so most of the recovered oil was processed at a refinery constructed at Katalla. the oil was then shipped by tanker-barge to Cordova. This arrangement continued for nearly 20 years. The original investors sold their claims and improvements in 1916, and those buyers then sold to still other investors in 1920. The operation was still in operation hen a fire destroyed the refinery in 1933. The wells were abandoned. The properties at Katalla have changed hands since the 1930s. In the 1980s the Chugach Natives Inc, got leasing rights in the area as part of ANCSA.

The development at Katalla showed that oil production was possible in Alaska. It also demonstrated that the costs of exploration and production would be high, mostly because of the cost of transportation, and other higher costs of operating in Alaska. . Fields the size of Katalla that had been modest successes in the Lower 48 were modest failures in Alaska. When oil exploration began in Alaska, claims were filed under the Hardrock Mining Act of 1872. Around 1900 large mining and oil corporations began to file "blanket claims" to large areas of potential oil land. Concerned about the nation's need for fuel, in 1906 President Theodore Roosevelt withdrew all coal and most oil lands in the country from development until Congress could come up with a way to control coal and oil claims. Roosevelt used authority given to him by Congress in the 1906 Antiquities Actto make the withdrawal.

Congress did not provide a resolution of the national concern until 1920 when it adopted the Mineral Leasing Act, which established a leasing plan for coal, oil and natural gas. Most states soon followed with leasing acts of their own. At the same time Congress provided for the creation of several strategic oil reserves. The largest, Petroleum Reserve No. 4 (Pet. 4), was established on Alaska's Arctic coast. In 1980, the 23 million-acre reserve was renamed National Petroleum Reserve - Alaska (NPR-A).

When the Mineral Leasing Act passed, most lands with oil potential (though not all coal lands) in the country were re-opened to entry, including Alaska. Nearly 400 exploration permits were issued for Alaska in 1921. Many were for activities at Cold Bay, and near Kanatak on the Alaska Peninsula just across Shelikhov Strait from Kodiak Island. None of the permits for Alaska at this time resulted in profitable finds. Discoveries in Texas and Oklahoma flooded the market and drove down oil prices. Most oil activity in Alaska stopped .The establishment of the government reserve on the Arctic Coast was the result of several previous exploratory expeditions led by the U.S. Geological Survey. Eskimos had known of oil seepages on the north coastal plain since time immemorial. They had been reported by the English explorer Thomas Simpson in 1839,and U.S.Navy Lieutenant W.L. Howard in 1886. In 1901 W. J. Peters and F. C. Schraeder, both veteran Alaska surveyors, mapped much of the western coastal area. Between 1906 and 1914 Ernest de Koven Leffingwell undertook several trips across the area and reported optimistically on the distribution and the potential of seepages. The Navy conducted a geologic exploration in the year following the establishment of the Federal Reserve in 1923. During World War II the demand for petroleum caused much general concern. In response the U.S. and Canadian Army engineers completed an ambitious project - the construction of an oil pipeline from Norman Wells on the Mackenzie River in Canada's Northwest Territories to Whitehorse, Yukon Territory, and Skagway. By the time the 4-inch line was completed in 1944, shipments of petroleum products from Seattle up to Alaska ports and the small amounts of oil coming from the fields led the Army to abandon this project. But the construction of the pipeline showed the level of interest in developing potential oil fields in the North.

In 1946 the U.S. Geological Survey and the Navy began an eight-year exploration program. Teams drilled 36 test wells but found only two minor oil deposits. Gas from the Barrow field would be pumped to the village of Barrow for limited distribution, but otherwise none of the oil was used. Much information about northern conditions and transportation needs resulted from this program.Kenai Oilfields Details

The discovery of the large Swanson River oil field on the Kenai Peninsula in 1957 caused even more interest from potential oil investors like the Richfield Oil Company of California. Others included Phillips, Marathon, and Unocal, as well as Shell, Sunray, Mobil, Chevron and Texaco. Richfield was the first to drill. They struck oil with their first well. The discovery, reported on July 15, 1957, tested at 900 barrels a day, the first major, commercial discovery in Alaska .Other companies quickly began drilling programs in the area, and in 1959, Unocal discovered a major natural gas field, near the Swanson River oil field.

In 1960, following the statehood of Alaska and the creation of the state natural resources agencies, oil companies bought exploration leases for work in Cook Inlet. Two years later the Middle Ground Shoal oil field was discovered off Port Nikiski, at the same latitude as the onshore Swanson River field. Production began from Middle Shoal in 1967. Since then twenty successful wells have been drilled in upper Cook Inlet. All but four are in production at this time. Nearly 1.3 billion barrels of oil have been pumped, along with 5 trillion cubic feet of natural gas. The Cook Inlet oil and gas area is classified as a moderate-sized deposit.

The impact of the Cook Inlet development on the communities on the west shore of Cook Inlet the Native village of Tyonek, and Anchorage has been significant. Kenai, the village nearest the development, was home to about 500 people in 1957. . The boom in economic development and population growth after the discovery of oil was immediate and still continues. Most of the existing work force and many new settlers went to work for the oil companies. Commercial development followed including shopping malls in Kenai and Soldotna in the late 1970s. Today, the population of Kenai is about 7,000 nearly 4,000 live in nearby Soldotna. The population of all of the Kenai Peninsula Borough, which includes Seward, Homer, and Tyonek is nearly 50,000.

The economy of the Kenai region is very dependent on petroleum and gas production. Both have declined over the past decade, and there are now predictions that they will probably continue to decline.. This is consistent with the "boom - bust" character of Alaska, dependent on one natural resource to support modern settlement and economic development.

The story of how the Prudhoe Bay oilfields developed is interesting.
In 1966 Richfield Oil, the discoverer of the Swanson River field on the Kenai Peninsula, worked with Humble Oil, and then merged with Atlantic Oil to become ARCO. By 1967 Richfield had drilled a number of dry holes on its North Slope leases, and began to leave the Slope. Their final effort began with freeze-up in 1967. On the day after Christmas, the crew opened a rig to check the results. Natural gas burst into the air. When ignited from a two-inch pipe, it flared 50 feet in a 30-mile-per-hour wind. Richfield's second well was begun immediately to see if there was more gas and oil in the area. In March, 1968 it confirmed what the other well has produced. The early estimate for the field was 9.6 billion recoverable barrels. Today, technology has increased the estimate to 13 billion.

History of the Alaska Pipeline
http://tapseis.anl.gov/guide/history.cfm

A second obstacle lay with environmental protests to the idea of the pipeline. Even before Congress completed its work, environmental groups filed suit to stop the project, charging that industry plans for it did not meet the requirements of the new National Environmental Policy Act. A federal judge granted an injunction to stop construction. As the oil industry scrambled to produce a good plan, national leaders debated whether or not there should be a pipeline at all. Environmental concerns included the idea that America's last wilderness, the last vast stretches of open land in the country, should be preserved for future generations. Alaska is America's last wilderness.

The outcome of this debate was very much in question. National leaders once again recognized that Congress would have to make the final decision about Alaska land. In 1973, in a dramatic vote in the Senate (following approval of the measure in the House of Representatives), Senators reached a deadlock on a vote to clear the way for the project the vote was 49-49. Vice-president Spiro Agnew cast the deciding vote to approve the Alaska Pipeline Authorization Act on July 17, 1973.

Construction of the Alaska Pipeline began in the winter of 1973- and was completed by summer, 1977. Over 28,000 people worked on the project, which cost $7.7 billion, way beyond the industry's $900,000 estimate in 1970..

Money flowed easily. The industry decided to complete the project in record time, and it did, but at great cost. The separate company created by the leaseholders to build and operate the pipeline, the Alyeska Pipeline Service Company, had to pay high wages, and provide the best food, housing and other amenities to keep the labor force. The high wages resulted in boomtown conditions in Fairbanks and Anchorage. Unemployment dropped to near zero in both cities as Alaskans left their routines to take advantage of the high wages and unusual circumstances. Off-duty workers spent lavishly in Fairbanks and Anchorage, where crime rates increased dramatically. . Gang -style murders were associated with the Teamsters Union in Fairbanks, which controlled much of the labor and supplies for the project. At one point the union was banking $1 million a week in dues. The boomtown atmosphere scared many local residents, who learned first hand what it was like to live on "the last frontier".

The impact of modern oil development in Alaska has been huge.. Taxation on oil production on the North Slope has generated $50 billion for the state in nearly 25 years - $2 billion a year on average. For over two decades about 80% of Alaska's revenue has come from oil taxation. One third of Alaska's economic base is oil production and oil related activity. The character of Alaska would change dramatically if revenue from it disappeared. The state's citizens had a taste of this when oil prices crashed in 1985-86. From a high of $40 in 1981, and a steady rate of about $27 a barrel in 1985, by1986 the price of oil had fallen to less than $15. The impact on the state's economy was devastating, with a collapse felt in every aspect of the economy, and in people's lives across the state. The value of the state general fund revenues fell from $4.1 billion in 1984 to $2.9 billion in 1986 and then $2.1 billiion in 1988. By 1990 they had dipped to $143 million. State government officials acted quickly to cut l spending, but it was not enough to prevent a crisis. The deep budget cuts necessary in the state budget meant a widespread loss of jobs, reduced incomes, and loss of business and property values. Nine out of fifteen banks in the state failed. Federal banking inspectors moved from one bankruptcy to another, as if they were moving through the wreckage of a natural disaster.

The state recovered from that drastic downturn. But it is a reminder today of the important role oil plays in Alaska's economy and the lives of all Alaskans. The oil industry announced in 1999 that after falling to about 850,000 barrels a day, flow in the Alaska Pipeline should maintain at that level for thirty or forty more years. The North Slope also has some of the largest deposits of natural gas in North America. Oil and gas experts hope to be able to take that gas to national and world markets in the future. Alaska's economy would benefit from North Slope gas development.


Voir la vidéo: سیستم گیمینگ با 10 میلیون تومن